Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Canadiens-Lightning: s’il faut se fier à l’histoire...

Publié | Mis à jour

S’il faut se fier à l’histoire entre les deux équipes, il y a de fortes chances que la série entre le Canadien de Montréal et le Lightning de Tampa Bay soit de courte durée.

En effet, les deux clubs se sont affrontés à trois reprises jusqu’ici après le calendrier régulier: en 2004, 2014 et 2015. Lors des deux premiers rendez-vous, seulement quatre parties ont été nécessaires. Le plus récent affrontement s’est pour sa part terminé en six parties. 

En 2004, le Tricolore a rejoint les «Bolts» en deuxième ronde après avoir surpris les Bruins de Boston en sept parties en lever de rideau. Face aux éventuels champions de la coupe Stanley, le Tricolore n’a été en mesure de marquer que cinq buts en quatre parties.

Alors qu’Alex Kovalev, Andrei Markov et Craig Rivet ont été les meilleurs pointeurs des Montréalais avec deux points, les Québécois Vincent Lecavalier (cinq buts, deux aides) et Martin St. Louis (six aides) s’en donnaient à cœur joie de l’autre côté.

La troupe dirigée par John Tortorella avait donné un coup de massue à ses adversaires lors du troisième match en créant l’égalité avec 17 secondes à faire en troisième période – gracieuseté de Lecavalier – avant de l’emporter en début de prolongation au compte de 4 à 3.

Dix ans plus tard, c’est un scénario complètement opposé qui s’est produit en première ronde. Brendan Gallagher et Rene Bourque avaient inscrit tous les deux trois buts, tandis que P.K. Subban s’était fait complice de cinq filets, et le CH avait triomphé en quatre rencontres.

La Sainte-Flanelle s’était ensuite inclinée en finale de l’Est face aux Rangers de New York après que Chris Kreider eut blessé Carey Price lors du premier match de la série.

L’année suivante, c’est au deuxième tour que les deux équipes ont croisé le fer pour la suprématie de la section Atlantique; le Canadien avait terminé sa saison en tête avec 110 points, soit deux de plus que la formation floridienne.

Le Lightning avait amorcé la série en force avec trois victoires consécutives, mais le Bleu-Blanc-Rouge avait répliqué avec deux victoires en faisant chaque fois face à l’élimination.

Nikita Kucherov avait toutefois mis son pied à terre lors du sixième match avec deux buts et une aide dans un gain de 4 à 1. Le Russe, qui disputait sa première saison complète dans la Ligue nationale, avait totalisé six buts et sept points.

Le gardien Ben Bishop avait également été très solide comme en font foi ses 10 buts alloués en six duels et son taux d’efficacité de ,940. La formation américaine avait alors poursuivi sa route jusqu’en finale, au cours de laquelle elle avait été éliminée par les Blackhawks de Chicago.