SPO-SENATORS AND CANADIENS PRESS CONFERENCE
PRESS CONFERENCE

Crédit : John Major / Agence QMI

LNH

«Ces derniers temps ont été dévastateurs»

Publié | Mis à jour

Les Sénateurs d’Ottawa ont confiance de voir leur domicile, le Centre Canadian Tire, rempli dès le début de la saison 2021-2022, en octobre prochain.

À l’image de leurs rivaux de la section Nord, les «Sens» ont disputé leurs parties locales du calendrier régulier à huis clos en raison des mesures sanitaires reliées à la pandémie. Aussi, le retour des partisans dans les gradins semble s’approcher, mais le président des opérations d’affaires de l’équipe, Anthony LeBlanc, a interpellé le gouvernement ontarien à ce sujet.

• À lire aussi: Gallant veut une équipe «travaillant le plus fort»

• À lire aussi: Billets pour le CH: Ticketmaster accusé de camoufler ses «prix abusifs»

«Ce serait plutôt utile d’avoir un peu plus de précisions de la part de la province, en particulier», a-t-il déclaré au quotidien Ottawa Sun, tout en affirmant que d’autres provinces, dont l’Alberta et la Saskatchewan, ont déjà annoncé leur réouverture complète. Ça ne fait aucun doute que plusieurs gens sont sur les lignes de côté à attendre d’avoir un peu plus de certitude par rapport à l’idée de voir des partisans dans l’édifice.»

Un exemple pour Ottawa

Pour justifier son optimisme, LeBlanc rappelle que la patinoire est actuellement un vaste centre de vaccination, un des cinq établis dans la ville d’Ottawa. Il soutient d’ailleurs que l’espoir du retour des spectateurs dans les estrades est relié à la vaccination de masse, ajoutant que jusqu'à 2000 injections par jour peuvent s’y faire.

«En une semaine, on peut vacciner jusqu’à 10 000 personnes, que ce soit pour une première ou une deuxième dose. Nous sommes fiers de faire partie de ce processus, qui est une voie vers le retour à la normale. [...] On planifie se rendre à la vaccination complète vers la fin de l’été, on pourra alors dire que le cauchemar est terminé. On aura des arénas pleins, comme on peut le voir en ce moment à Las Vegas, New York ou Tampa.»

Néanmoins, les temps sont encore durs pour Eugene Melnyk, propriétaire de la concession ontarienne, qui estime qu’un tel manque coûte beaucoup à l’équipe.

«Pour n’importe quelle entreprise qui dépend des spectateurs pour générer des revenus, ces derniers temps ont été dévastateurs. C’est cependant la nature des affaires, même si personne n’aurait pu prévoir que ça arriverait.»

Les Sénateurs en pleine ascension

En 2019-2020, les Sénateurs ont fini au sixième rang de la division canadienne avec un total de 51 points en 56 parties. Cependant, l’équipe dirigée par D.J. Smith a maintenu une excellente fiche de 14-10-4. Elle a causé des problèmes à plusieurs de ses rivaux et son avenir s’annonce brillant grâce à des joueurs comme Thomas Chabot, Brady Tkachuk et la jeune sensation allemande Tim Stützle. La formation a d’ailleurs fini la saison en force, remportant sept de ses 10 dernières parties. Elle a aussi eu dessus sur le Canadien de Montréal 6 fois sur 10 au cours de la saison écourtée.