Séries de la LNH

Barzal a déçu son entraîneur

Publié | Mis à jour

Le double-échec asséné par l’attaquant des Islanders de New York Mathew Barzal au défenseur du Lightning de Tampa Bay Jan Rutta, lundi, n’est pas passé inaperçu et l’entraîneur-chef du joueur fautif s’attendait à mieux de sa part.

En entrevue après la dégelée de 8 à 0 encaissée par sa troupe dans le cinquième match de la demi-finale de la coupe Stanley, Barry Trotz a admis son désarroi quant au comportement de Barzal. Ce dernier a frappé Rutta en fin de deuxième période, au moment où l’équipe new-yorkaise tirait de l’arrière par six buts. Il a écopé d’une punition majeure et d’une inconduite de partie. De son côté, la victime n’est pas revenue au jeu au troisième vingt.

«Je suis juste déçu, car ça n’allait pas bien et il a en quelque sorte davantage creusé le trou dans lequel les gars se trouvaient, a mentionné Trotz aux médias, tel que rapporté par le réseau ESPN. Normalement, votre principale préoccupation en tant qu’instructeur dans une telle situation, c’est de voir des joueurs subir des blessures en bloquant des tirs ou quelque chose du genre. Je suis déçu de sa décision ici.»

Amende

La Ligue nationale de hockey (LNH) a tranché mardi en imposant une amende de 5000 $ au joueur de centre des Islanders, le maximum admissible selon la convention collective de l’Association des joueurs.

En avance 3 à 2 dans la série, le Lightning visera une deuxième qualification d’affilée à la finale du circuit Bettman, mercredi.