Crédit : AFP

MLB

Abraham Toro livre la meilleure performance de sa carrière

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le Québécois Abraham Toro a produit quatre points, un sommet en carrière, permettant aux Astros de Houston de battre de façon convaincante les White Sox de Chicago 10 à 2, jeudi soir, au Minute Maid Park.

Utilisé au troisième but, Toro disputait un premier match en plus de deux mois dans les ligues majeures. Il n’a définitivement pas déçu en remplacement d’Alex Bregman, dont le nom a été inscrit jeudi sur la liste des blessés pour 10 jours.

Toro a amorcé son match record avec un simple bon pour deux points en quatrième manche. Il permettait alors à Yordan Alvarez et Carlos Correa de croiser la plaque. Le Québécois a ajouté la cerise sur le sundae en septième manche, claquant un circuit de deux points.

Jose Altuve et Michael Brantley ont aussi étiré les bras pour les Astros, qui ont profité des largesses des lanceurs des White Sox. Le partant Dylan Cease (5-3) a connu une soirée pitoyable, donnant sept points, dont six étaient mérités, à ses adversaires, en trois manches et un tiers.

Jose Urquidy (5-3) a été plus solide pour les vainqueurs. En sept manches au monticule, il a donné quatre coups sûrs et deux points, en plus de passer cinq frappeurs dans la mitaine.

Ça va mal pour les Jays

À Buffalo, les Blue Jays de Toronto ont subi un quatrième revers consécutif, baissant pavillon devant les Yankees de New York au pointage de 8 à 4.

Les hommes de Charlie Montoyo ont ainsi été balayés par les «Bombardiers du Bronx» lors de cette courte série de trois rencontres.

Les Yankees ont pris les devants pour de bon dans ce match en septième manche, après un départ correct de l’équipe locale. Une longue balle pour deux points de Giancarlo Stanton, puis un simple de Chris Gittens qui a permis à deux de ses coéquipiers de venir marquer ont fait la différence.

Vladimir Guerrero fils a été presque muet dans cette rencontre, n’atteignant les sentiers qu’une seule fois. Il a tout de même croisé la plaque sur un simple de Randal Grichuk en sixième.

Les Jays auront l’occasion de retrouver le chemin de la victoire dès vendredi, puisqu’ils amorceront une série de trois duels face aux faibles Orioles de Baltimore.

Les Indians balaient les Orioles

À Cleveland, les Indians ont continué de se moquer des Orioles de Baltimore en balayant leur série de quatre duels grâce à une dernière victoire de 10 à 3.

L’équipe locale n’a jamais été réellement inquiétée par ses adversaires. Dès la première manche, Jose Ramirez et Bobby Bradley ont procuré une avance de trois points aux leurs en cognant respectivement des circuits de deux points et en solo.

Eddie Rosario, au troisième tour au bâton des siens, et Yu Chang, en huitième manche, ont aussi aidé les Indians à l’emporter en expulsant la balle à l’extérieur des limites du terrain. Le premier a réussi l’exploit en solo, tandis que le second l’a fait avec Harold Ramirez sur les sentiers.

Chang a finalement complété son match avec quatre points produits, lui qui a aussi frappé un simple de deux points, en plus de croiser lui-même la plaque à deux occasions. Ramirez a également bien fait avec trois points produits.

Austin Hays et Maikel Franco, entre autres, ont assuré la réplique pour les visiteurs en cognant chacun une longue balle en solo.