HKN-HKO-SPO-FLORIDA-PANTHERS-V-TAMPA-BAY-LIGHTNING---GAME-FOUR

Crédit : AFP

Séries de la LNH

L’apport de David Savard

Publié | Mis à jour

Acquis des Blue Jackets de Columbus, dans un échange impliquant trois équipes, le 10 avril, le défenseur du Lightning de Tampa Bay David Savard rempli à merveille le rôle qui lui avait été réservé, c’est-à-dire jouer physiquement.

Depuis le début des séries éliminatoires, le Québécois est au deuxième rang des défenseurs de la formation floridienne au chapitre des mises en échec, avec 30, à égalité avec Mikhail Sergachev. Seul Erik Cernak en compte plus (35), mais lui et Sergachev ont joué trois matchs supplémentaires.

Savard réussi à appliquer autant de coups d’épaule malgré le fait qu’il soit l’un des défenseurs les moins utilisés dans l’alignement de l’entraîneur-chef Jon Cooper, avec une moyenne de 14 min 43 s.

«[Savard] est à son meilleur quand il joue agressivement et c’est ce qu’il a fait [dimanche] soir, a indiqué Cooper, en vidéoconférence au terme de la séance d’entraînement des siens. Il va chercher la rondelle, il met fin aux attaques adverses, peu importe la taille du joueur devant lui et il retourne en attaque ensuite.»

«Nous l’avons acquis parce qu’il fait ce genre de choses. Il est excellent. Il est l’un des joueurs qui nous fournit du jeu physique et ça nous aide.»

Savard n’a pas froid aux yeux, et ce, même s’il a subi une blessure au haut du corps qui lui a fait rater les trois premiers duels de la série contre les Hurricanes de la Caroline. Dans le premier match de la série contre les Islanders de New York, une victoire de 2 à 1 de ces derniers, l’athlète de 30 ans a frappé cinq adversaires.

«Ça l’a été dur pour lui parce qu’il a été blessé et il est revenu durant une série éreintante contre la Caroline. Je lui lève mon chapeau pour avoir survécu à son premier match et il n’a fait que s’améliorer depuis ce temps.»

Toutefois, sur le plan offensif, Savard n'a toujours pas noirci la feuille de pointage. Même si ce n'est pas son rôle principal, il aura une nouvelle chance de le faire, mardi, dans le cadre du deuxième duel de la série.