Crédit : AFP

MLB

Une victoire signée Mookie Betts

Publié | Mis à jour

Le célèbre joueur Mookie Betts a donné le ton avec un circuit à titre de premier frappeur du match, puis les Dodgers de Los Angeles l’ont emporté par le pointage de 6 à 3 contre les Pirates, jeudi après-midi, à Pittsburgh.

Dans cette partie écourtée à huit manches en raison de la pluie, Betts a montré son savoir-faire de différentes façons pour permettre aux Dodgers de compléter le balayage de la série de trois matchs.

• À lire aussi: Miguel Cienfuegos s’est remis à rêver

• À lire aussi: Place au baseball junior au Québec

Le voltigeur a non seulement ajouté un second coup sûr, mais il a aussi volé un but. En défensive, Betts a par ailleurs réalisé une superbe pièce de jeu, en fin de deuxième manche, quand après une balle captée au champ droit, il a retiré Erik Gonzalez, qui tentait de marquer depuis le troisième but sur un ballon sacrifice.

Ce match risque de faire du bien à Betts qui, en raison de diverses blessures, n’a pas connu son meilleur début de saison. Si sa moyenne au bâton est de ,255, il y a lieu de mentionner que le joueur des Dodgers frappe néanmoins pour ,314 (11 en 35) à ses neuf derniers matchs.

Avec ce gain, les Dodgers présentent maintenant une fiche de 37-25 et pointent au deuxième rang de la section Ouest de la Nationale, derrière les surprenants Giants de San Francisco.

Le lanceur partant Julio Urias (9-2) a profité de la rencontre de jeudi pour signer sa neuvième victoire de la saison. Il a alloué trois points en six manches de travail.

Mitch Keller (3-7) a encaissé la défaite pour les Pirates, après avoir permis quatre points, dont celui sur le circuit de Betts pour entamer la rencontre. Il a été retiré du match après seulement deux manches et deux tiers.

Les Blue Jays battus dès la première manche 

Les Blue Jays de Toronto n’ont pas été en mesure de rattraper les White Sox, qui les ont battus 5 à 2 après avoir pris une avance de trois points dès la manche initiale, jeudi soir, à Chicago.

Un double de Jose Abreu puis une longue balle de Yasmani Grandal ont donné le ton très rapidement à ce match. Cette avance de trois points a tenu, les Jays n’étant pas en mesure de combler l’écart.

Les Torontois ont aussi manqué d’opportunisme puisque huit joueurs ont atteint les sentiers, mais seulement deux ont été en mesure de croiser la plaque. À l’opposé, les Sox ont inscrit cinq points sur seulement sept frappes en lieu sûr.

Ainsi, Adam Engel en a ajouté en frappant un circuit en solo en septième manche tandis qu’Abreu récidivait avec un autre double payant au tour suivant.

Dallas Keuchel (5-1) a été l’artilleur victorieux, ayant passé six manches sur la butte. Hyun-jin Ryu (5-4) a ajouté la défaite à sa fiche.

Les Braves l’ont échappé

À Philadelphie, les Phillies ont joué un vilain tour aux Braves d’Atlanta en l’emportant 4 à 3 au terme d’une 10e manche.

Les deux équipes étaient à égalité 1 à 1 après neuf manches, à la suite d’un bon duel de lanceurs entre Zack Wheeler et Ian Anderson. Les Braves croyaient bien avoir pris une option sur la victoire avec deux points en début de 10e, mais les Phillies ont répliqué avec trois, dont les deux derniers inscrits sur un simple victorieux de Jean Segura.