Crédit : AFP

Tennis

Roland-Garros: une 1re demi-finale pour Alexander Zverev

Publié | Mis à jour

Mardi de premières à Roland-Garros: le N.6 mondial Alexander Zverev a foncé vers les demi-finales de Roland-Garros pour la première fois, quand Tamara Zidansek et Anastasia Pavlyuchenkova vont elles découvrir le dernier carré en Grand Chelem.

En soirée, duel au sommet opposera le N.2 mondial Daniil Medvedev au N.5 Stefanos Tsitsipas, homme fort du début de saison.

Depuis qu'il a perdu les deux premiers sets qu'il a joués dans cette édition 2021, face à son compatriote issu des qualifications Oscar Otte (6-3, 6-3), Zverev ne musarde plus en route. L'Allemand de 24 ans en est désormais à 15 manches remportées consécutivement, et à chaque tour il accélère un peu plus.

D'un premier tour en quasiment trois heures, il a stoppé le chronomètre à peine au dessus de l'heure et demie mardi soir sur le Central, en expédiant l'Espagnol Alejandro Davidovich Fokina (46e) 6-4, 6-1, 6-1.

Certes, Zverev n'a pour l'instant eu à affronter aucun joueur du top 40. Mais ça ne l'empêche pas de voir plus grand.

«Evidemment, c'est très sympa d'être en demi-finale, mais ça ne me suffit pas», lance le récent vainqueur du Masters 1000 de Madrid et finaliste malheureux de l'US Open 2020 (battu par Thiem après avoir mené deux manches à zéro).

5000 spectateurs mercredi soir

«Sascha» jouera vendredi sa troisième demi-finale majeure, la première Porte d'Auteuil. Il avait calé deux fois en quarts jusque-là, en 2018 et 2019.

D'ici là, le Grand Chelem parisien aura connu sa première «night session» avec du public: à la faveur de l'allègement progressif des restrictions sanitaires et du recul du couvre-feu à 23 heures à partir de mercredi, 5.000 spectateurs pourront assister au duel entre le no 1 mondial Novak Djokovic et l'Italien Matteo Berrettini, N.9 (à partir de 20 heures). 

Leur accès au stade sera toutefois conditionné à la présentation d'un passe sanitaire, pour le premier test grandeur nature du dispositif gouvernemental.

Auparavant, le maître des lieux Rafael Nadal, lancé à la conquête d'un 14e sacre historique à Roland-Garros, synonyme de 21e trophée record en Grand Chelem, sera opposé à l'Argentin Diego Schwartzman (10e).