Crédit : Photo AFP

Boxe

Tout ça pour ça

Publié | Mis à jour

C'est un peu l'histoire de deux «Freaks» à Miami: l'ex-star des ring Floyd Mayweather a logiquement dominé le Youtubeur Logan Paul mais ne l'a pas mis KO comme tout le monde s'y attendait, dimanche à Miami, dans ce qui était un piètre combat exhibition.

Invaincu en 50 combats officiels, Mayweather n'a pas été désigné vainqueur, en vertu d'un règlement ubuesque autorisant par ailleurs le KO. Sanction qu'il n'a pu infliger à son jeune adversaire de 26 ans, tout content d'avoir tenu sur ses deux jambes jusqu'au bout des huit rounds. 

Il fallait le voir arborer son sourire narquois derrière le dentier, et oser faire la fameuse manivelle du bras chère à Mohamed Ali, quand celui-ci faisait le show. Mieux qu'eux assurément.

Après deux rounds sans prendre la peine de lancer plus de trois coups à Paul, qui s'est au contraire jeté sur lui, notamment lors des dix dernières secondes de la première reprise en assénant des gauches droites bloqués par ses gants, Mayweather a enfin débuté le combat.

Ses crochets du gauche et ses piqûres de jab du droit ont touché assez facilement son jeune adversaire, bien plus grand et plus lourd, et qui lui rend 18 ans. Au final, 40% des coups envoyés ont touché leur cible, contre 13% pour Paul.

Dans ce combat, pendant lequel les deux hommes se sont souvent accrochés, Mayweather a un peu ressemblé à un chat jouant avec une balle. Et logiquement, l'idée n'est pas d'en finir mais de faire durer le plaisir. Il le fut certainement plus pour eux que pour les spectateurs d'un Hard Rock Stadium bien désempli par ailleurs.

«C'est l'un des plus grands moments de ma vie. Je suis heureux. C'était un honneur de monter sur le ring avec lui», a réagi à chaud Paul qui fut tout de même au bord de l'écroulement de fatigue à la fin du 5e round.

N'a-t-il pas pu ou voulu en finir avec lui? Toujours est-il que Mayweather l'a assuré après coup: «Il était bien meilleur que je ne le pensais. C'était une soirée amusante».

Paul, qui compte plus de 23 millions d'abonnés sur sa chaîne YouTube, avait annoncé à juste titre dans la semaine qu'il sortirait gagnant de cet affrontement, quoi qu'il arrive.

«Si je gagne, ce sera la plus grande surprise de l'histoire des sports de combat. Si Mayweather gagne, tout le monde s'en fichera. Bravo, mon frère, tu auras battu un YouTubeur», avait-il résumé.

Dans l'affaire, hormis sur l'aspect financier - les deux hommes devraient toucher une coquette somme issue de la diffusion en pay-per-view au prix de 49,99 dollars -, Mayweather n'apparaît ni gagnant ni grandi.

Quant à la boxe, elle s'en remettra de cette soirée, car elle a loin d'avoir été inoubliable.