Crédit : AFP

F1

F1: spectaculaire victoire de Sergio Perez

Publié | Mis à jour

Profitant d’un accident de son coéquipier Max Verstappen en toute fin de course, Sergio Perez a signé sa deuxième victoire en carrière et une toute première avec Red Bull à l'occasion du Grand Prix de Formule 1 d'Azerbaïdjan, dimanche à Bakou.

Victime d’une défaillance d’un pneu, tout comme Lance Stroll plus tôt, Verstappen menait confortablement avec cinq tours à faire. Il a malgré tout conservé son avance de quatre points au sommet du classement des pilotes puisque Lewis Hamilton a bloqué les freins lors du deuxième départ en toute fin de course, après le drapeau rouge.

Le coéquipier de Stroll, Sebastian Vettel, est quant à lui monté sur la deuxième marche du podium en vertu d’une excellente stratégie et de quelques dépassements bien calculés. Il s’agit d’un tout premier podium dans l’histoire d’Aston Martin.

Le Français Pierre Gasly (AlphaTauri) a terminé troisième, devant Charles Leclerc (Ferrari) et Lando Norris (McLaren).

Grosse frayeur pour Stroll

Lance Stroll était quant à lui dans la lutte pour une position dans le top 10 lorsqu’une défaillance d’un pneu a été à l’origine d’un percutant impact à près de 300 km/h qui a détruit sa monoplace et mis un terme à sa course.

Quelques instants plus tard, il indiquait qu’il n’avait aucune idée de ce qui avait causé cette défaillance.

Il s’agit d’un deuxième accident en autant de jours pour Stroll, qui avait percuté le mur en qualification. Il partait ainsi de la 19e place, dimanche, étant le seul pilote à chausser des gommes dures pour le départ.

Au moment de sa crevaison, il était tout près de pouvoir intégrer le top 10. Il roulait en quatrième place et creusait l’écart avec Valtteri Bottas (Mercedes) en 10e position avant de s’arrêter.

«Nous faisions assez bien. Nous allions dépasser le peloton avec un arrêt tardif. C’était une bonne opportunité pour quelque chose de gros. C’est dommage», a dit Stroll au micro de la chaîne britannique Sky Sports.

La prochaine course sera le GP de France, qui aura lieu le 20 juin.