Crédit : AFP

Golf

Rahm mène, mais la COVID-19 le disqualifie

Publié | Mis à jour

Le golfeur espagnol Jon Rahm a connu une journée forte en émotions, samedi à Dublin, en Ohio, lui qui a conclu la troisième ronde du tournoi Memorial de la PGA au premier rang, avant de se faire indiquer qu’il allait devoir se retirer en raison d’un test positif à la COVID-19.

Freiné en raison de la noirceur, vendredi, comme plusieurs autres participants, Rahm a d’abord conclu sa deuxième ronde en matinée. Il a ensuite survolé le parcours du Muirfield Association Inc en 64 (-8) frappes, lors de la troisième ronde. Il présentait ainsi un cumulatif de 198 (-18) après 54 trous, soit six coups de mieux que ses plus proches poursuivants, les Américains Collin Morikawa et Patrick Cantlay.

• À lire aussi: Henderson voit grand

• À lire aussi: En route vers le US Open féminin

En complétant sa journée, un membre de la PGA a approché l’athlète de 26 ans pour lui indiquer qu’il avait reçu un résultat positif au virus et qu’il devait se retirer.

C’est donc dire que Morikawa et Cantlay ont automatiquement été promus au premier rang, à égalité.

Du côté des Canadiens, Corey Conners a frappé deux coups de plus que la normale de 72. Il entamera la dernière ronde à égalité au 37e rang, à 13 coups des comeneurs.

Pour sa part, Nick Taylor a connu une journée catastrophique. Sa carte de 77 (+5) lui a fait perdre 28 positions au classement. Il partage la 51e place avec deux autres joueurs, 15 frappes derrière Morikawa et Cantlay.

Finalement, Adam Hadwin devait compléter sa deuxième ronde en matinée. Toutefois, le représentant de l’unifolié n’a pas été en mesure de gagner assez de terrain pour participer aux rondes de la fin de semaine.

LPGA : Lexi Thompson monte en flèche

La golfeuse américaine Lexi Thompson a connu la meilleure ronde de la journée, samedi à San Francisco, lors de la troisième ronde de l’Omnium des États-Unis. En retranchant cinq coups à la normale, elle s’est emparée de la position de tête.

Malgré les difficultés du parcours, l’athlète de 26 ans a réussi cinq oiselets, sans commettre de fautes. Elle amorcera la ronde finale avec une avance d’un seul coup sur la Philippine Yuka Saso.

Au total, seulement sept joueuses affichent un cumulatif sous la normale après trois rondes.

Pour sa part, la Canadienne Brooke M. Henderson a été en mesure de rebondir, au lendemain de sa journée catastrophique, lors de laquelle elle a remis une carte de 78 (+7). Henderson a joué 69 (-2) coups lors de la troisième journée. Elle partage le 12e rang, à neuf coups de Thompson. La jeune femme de 23 ans est la seule représentante de l’unifolié toujours en lice.