Crédit : Photo AFP

MLB

Vladimir Guerrero fils au sommet de son art

Publié | Mis à jour

Humiliés 13 à 1 par les Astros de Houston la veille, les Blue Jays de Toronto ont répondu de brillante façon en battant la formation texane 6 à 2 samedi, au Sahlen Field, grâce à un Vladimir Guerrero fils en pleine forme.

Le Dominicain de 22 ans est tout feu tout flamme dernièrement et il a expulsé une balle hors des limites du terrain en cinquième manche. Il s’agit d’une 18e longue balle cette saison pour celui qui mène les ligues majeures à ce chapitre.

Guerrero a obtenu trois coups sûrs en quatre présences au bâton, étant poussé à la plaque par Lourdes Gurriel fils en quatrième manche. C’est lors de cet assaut que l’attaque des Jays s’est véritablement mise en marche. Joe Panik a ajouté trois autres points grâce à son deuxième circuit de l’année.

Pour en revenir à l’homme de l’heure, Guerrero, celui-ci mène aussi les majeures pour les points produits (47), la moyenne de présence sur les buts (,439) et dans quelques autres catégories de statistiques avancées. Sa moyenne au bâton de ,338 est un sommet dans l’Américaine, tout comme son nombre de coups sûrs (68).

«Je ne m’en fais pas pour les chiffres, a indiqué Guerrero au site MLB.com, via un traducteur. Je suis très fier en ce moment. Je suis fier de tout ce que je fais de bon pour aider l’équipe.»

«Tout ce que je peux faire pour aider l’équipe à gagner, je le ferai. Je veux tout faire, défensivement ou offensivement. Si pour une raison ou l’autre je fais une erreur, je garderai la tête haute et essaierai d’aider l’équipe», a poursuivi le jeune joueur de premier but.

Stripling assure l’essentiel

Myles Straw a produit les deux points des Astros, qui avaient pris l’avance momentanément en quatrième manche. Avec les coussins remplis, le voltigeur a soutiré un but sur balles au lanceur Ross Stripling, ce qui a permis à Yuli Gurriel de croiser la plaque. Straw en a remis au neuvième tour au bâton des siens, faisant à nouveau rentrer Gurriel grâce à un simple.

Stripling (2-3), l’artilleur vainqueur de ce duel, a donné sept coups sûrs aux frappeurs de Houston en cinq manches, mais a su étouffer les menaces aux bons moments. Il a ainsi retiré quatre hommes sur des prises.

Le partant des Astros, Jose Urquidy (4-3), a enregistré le revers, permettant les six points sur neuf coups sûrs de ses adversaires.

Cette courte série de trois rencontres prendra fin dimanche.