Crédit : AFP

Tennis

Roland-Garros: Medvedev en huitièmes pour la 1re fois

Publié | Mis à jour

Le no 2 mondial Daniil Medvedev a décroché vendredi pour la première fois de sa carrière une qualification pour les 8es de finale de Roland-Garros, en battant l'Américain Reilly Opelka (35e), 6-4, 6-2, 6-4.

Brillant sur dur (vainqueur du Masters 1000 de Paris et des Masters de fin d'année en 2020, finaliste de l'US OPen 2020 notamment), le Russe n'avait jusqu'ici enregistré que de piètres performances sur terre battue, notamment Porte d'Auteuil où jusqu'à cette année il n'avait jamais gagné un match lors des ses quatre précédentes participations. 

• À lire aussi: Roland-Garros: une top 5 tombe à son tour

Face au récent demi-finaliste du tournoi de Rome, Medvedev savait qu'il devait être vigilant et «que ça n'allait pas être facile. Mais les conditions humides aujourd'hui m'ont un peu aidé» notamment pour contrer le puissant service de l'Américain, a-t-il analysé à la fin du match. 

«Je suis content de m'en être sorti».

«Cette année, je me sens vraiment bien ici. Je voulais faire un grand truc, je suis en train d'y arriver. J'espère ne pas m'arrêter là», a déclaré le natif de Moscou en français. Ce qui a ravi le public du court Suzanne-Lenglen, qui l'a acclamé en chantant "Daniil, Daniil" lors de son interview d'après match.

Pour une éventuelle place en quart de finale, Medvedev rencontrera un expert de l'ocre, le Chilien Cristian Garin (23e), récent quart de finaliste à Madrid et Estoril.

Zverev aussi

Alexander Zverev, 6e mondial, a su se montrer présent dans les moments importants pour s'imposer face au Serbe Laslo Djere (55e) 6-2, 7-5, 6-2, vendredi au troisième tour de Roland-Garros. 

Après un premier tour compliqué où le finaliste du dernier US Open avait dû remonter deux sets de retard face au qualifié Oscar Otte pour s'en sortir 3-6, 3-6, 6-2, 6-2, 6-0, l'Allemand prend ses marques sur la terre battue parisienne.

Après avoir remporté le premier set sans encombre, il a su parfaitement réagir dans le deuxième où Djere lui avait pourtant ravi son service à deux reprises et s'était procuré trois balles de set. Mais profitant de la nervosité de son adversaire au moment de conclure, Zverev a inversé la tendance pour l'emporter 7-5.

«On ne revient pas toujours d'un score comme ça (quand on est mené 5-3). Face à un joueur comme Laslo, il m'a fallu hausser mon niveau de jeu et jouer mieux que lors des premiers tours. C'est ce que j'ai réussi à faire et j'en suis satisfait» a commenté l'Allemand sur le court après le match.

Dès le premier jeu de la troisième manche, Zverev a fait le break, réussissant ensuite à contenir les tentatives de retour au jeu suivant de Djere, finaliste à Cagliari en avril. Avant de dérouler tranquillement pour s'imposer sur un ace en 2h09.

Celui qui a déjà remporté deux titres cette année (Madrid et Acapulco) ne cache pas son envie d'aller plus loin dans le tournoi. "Mon but dans ma carrière est de remporter un tournoi du Grand Chelem. Je joue mieux depuis l'an dernier, j'ai pris de la maturité. On va voir où ça me mène", a expliqué le N.6 mondial, âgé de 24 ans.

En huitièmes, Zverev rencontrera le Japonais Kei Nishikori (49e) qui, après ses matches en cinq sets des deux premiers tours, s'est qualifié plus facilement vendredi en bénéficiant de l'abandon du qualifié suisse Henri Laaksonen après un set (7-5, 0-0).

Autres résultats

Kei Nishikori (JPN) bat Henri Laaksonen (SUI) 7-5, 0-0 (abandon)

Alejandro Davidovich (ESP) bat Casper Ruud (NOR/N.15) 7-6 (7/3), 2-6, 7-6 (8/6), 0-6, 7-5

Federico Delbonis (ARG) bat Fabio Fognini (ITA/N.27) 6-4, 6-1, 6-3

Pablo Carreño (ESP/N.12) bat Steve Johnson (USA) 6-4, 6-4, 6-2

Christian Garín (CHI/N.22) bat Marcos Giron (USA) 6-1, 5-7, 6-2, 6-2