Crédit : Photo AFP

Golf

La catastrophe pour Brooke M. Henderson

Publié | Mis à jour

À égalité au troisième rang après une ronde, la Canadienne Brooke M. Henderson a vécu une catastrophe lors de la deuxième journée de l’Omnium des États-Unis, vendredi à San Francisco, elle qui a joué sept coups de plus que la normale de 71.

Réputé pour être un parcours difficile, le Olympic Club n’a pas fait de cadeaux à la représentante de l’unifolié. Cette dernière a commis huit bogueys, dont quatre consécutifs, du 11e au 14e fanion. Le seul moment de réjouissance d’Henderson est survenu au 10e trou, où elle a calé un oiselet.

Au moment d’écrire ces lignes, l’Ontarienne partageait le 39e rang, soit un recul de 36 positions, avec une kyrielle d’adversaires. Après deux rondes, elle affiche un cumulatif de 146 (+4).

Cantlay et Rahm grimpent les échelons

Interrompue en raison de la noirceur, la deuxième journée du tournoi Memorial de la PGA a vu deux nouveaux golfeurs s’installer au sommet du classement, vendredi à Dublin, en Ohio.

L’Américain Patrick Cantlay et l’Espagnol Jon Rahm ont joué huit coups de moins que la normale. Les deux hommes ont calé six oiselets, en plus de commettre un boguey chacun. Toutefois, le deuxième n’a pas complété sa ronde, lui qui a complété 13 des 18 trous.

L’Américain Scottie Scheffler a perdu un rang et occupe la troisième position, à deux coups des comeneurs. En raison de cinq oiselets et quatre bogueys, Scheffler a retranché un coup à la normale de 72 lors de la deuxième ronde.

Cinquième après 18 trous, le Canadien Nick Taylor a perdu 16 places au classement. Le Manitobain a frappé l’objet blanc à 74 reprises lors de la deuxième journée. Toutefois, il n’a complété que 12 des 18 trous du parcours, lui qui a fait partie du groupe de joueurs dont la ronde a été interrompue par la noirceur.

Tout comme Taylor, Corey Conners n’a terminé que les deux tiers du parcours. Il a retranché un coup à la normale, ce qui lui confère un cumulatif de +1.

Quant à lui, Adam Hadwin a cogné la balle deux fois de plus que la normale, ce qui lui donne un cumulatif de +4. Il aura huit trous afin de redresser la barque, samedi matin, pour éviter le couperet.

Finalement, Mackenzie Hughes est assuré de ne pas jouer les rondes de la fin de semaine, lui qui a remis une deuxième carte consécutive de 77 (+5).