Dave Morissette en direct

Indignation et dégoût à la suite du geste de Mark Scheifele

Publié | Mis à jour

La mise en échec gratuite et vicieuse appliquée par Mark Scheifele à l’endroit de l’attaquant du CH Jake Evans a suscité une vague d’indignation un peu partout dans le monde du hockey, mercredi soir.

Et à «Dave Morissette en direct», on ne s’est pas gênés pour condamner le geste du joueur des Jets, que tous espèrent voir suspendu pendant un bon bout de temps. 

Renaud Lavoie, en début d’émission, était particulièrement dégoûté.

«Ici, ce soir, il y a 500 personnes qui travaillent dans les hôpitaux, qui sont des premiers répondants, a-t-il rappelé. Non seulement ils n'ont pas été gâtés par les Jets, mais en plus, un des meilleurs joueurs de l'équipe y va d'un geste gratuit comme ça. Devant 500 travailleurs du milieu de la santé? C'est comme ça que tu leurs dis merci?»

C'est à voir en vidéo principale.

Maxim Lapierre, de son côté, était parfaitement convaincu que Scheifele avait l’intention de blesser Evans, et rien d’autre.

«Le fait qu'il se soit tourné l'épaule droite, quand tu es un droitier, tu frappes toujours de l'épaule gauche, a-t-il expliqué. En faisant ça, il a beaucoup plus de puissance, c'était définitivement pour blesser.»

«On dirait que j'ai peur que la Ligue nationale nous déçoive encore», a renchéri Guillaume Latendresse quand à la possibilité que le joueur des Jets soit suspendu.

Et Michel Bergeron n’allait certainement pas être en reste. Estimant que ce genre de geste arrive trop souvent en fin de rencontre, «Bergy» croit que la LNH devrait changer ses règlements de façon à ce qu’une suspension de 20 matchs, au minimum, soit automatique dans ces circonstances.

Et pour cela, il a cité en exemple une suspension de plus de 20 matchs qui avait été imposée, dans les années 90... à Dale Hunter!