JiC

«C'est ça qui arrive quand le gardien rentre dans la tête des joueurs»

Publié | Mis à jour

Depuis l'élimination des Maple Leafs, plusieurs intervenants du monde du hockey ont louangé Carey Price pour les brillantes prestations livrées dans cette série. 

Jonathan Bernier a ajouté son nom aux admirateurs de la vedette des Canadiens lors de son entrevue avec Jean-Charles Lajoie, mercredi. Selon le gardien des Red Wings, Price est parvenu à jouer dans la tête des joueurs de Toronto.

«Dans les séries, ça peut faire une grosse différence. Surtout si tu as un bon début et que les gros marqueurs ne sont pas capables de marquer. On l'a vu dans les derniers matchs. Les joueurs de Toronto ont arrêté de lancer de l'extérieur. Ils tentaient d'aller porter la rondelle dans le filet et ils voulaient le jeu parfait. C'est ça qui arrive quand le gardien rentre dans la tête des joueurs.»

Bernier a également souligné le beau travail de Jack Campbell lors de cette série. La mission de faire mieux que Price était toutefois impossible à réaliser.

«En tant que gardien, on se met beaucoup de pression. On peut gagner une série ou perdre une série. Quand tu es en pleine forme et que tu joues du gros hockey, tu peux faire la différence. Campbell avait beaucoup de pression pour battre les Canadiens, mais Carey a fait un travail incroyable. Il a vraiment fait les arrêts qu'il devait faire dans les gros moments.»

En ce qui concerne la série entre Montréal et Winnipeg, le Québécois estime qu'on devrait assister à toute une confrontation entre deux des meilleurs hommes masqués du circuit Bettman, Price et Connor Hellebuyck.

«Ce sont des gardiens qui ont énormément d'expérience. Ils ont joué dans des matchs importants et dans des gros tournois. Ils sont capables d'élever leur jeu et ils l'ont démontré depuis le début des séries.»

Voyez l'entrevue dans la vidéo ci-dessus.