Crédit : AFP

Club de foot Montréal

CF Montréal: au-delà des attentes

Publié | Mis à jour

Levez la main si vous pensiez que le CF Montréal se retrouverait au fond du classement de l’Association de l’Est de la MLS. On ne fera pas de décompte officiel, mais les mains levées sont certainement nombreuses.

Avec le début de la pause internationale, la formation montréalaise a conclu la première portion de cette saison 2021 et se trouve actuellement au cinquième rang de l’Est, ce qui est loin d’être mauvais.

Avec une recrue à la barre, une équipe composée de beaucoup de jeunes joueurs et une délocalisation en Floride, tout jouait contre la troupe de Wilfried Nancy.

Et pourtant, avec un dossier de trois victoires, deux défaites et autant de verdicts nuls, l’équipe a bien négocié les six premières semaines de la saison.

Attaque

On a beaucoup parlé des problèmes offensifs de la formation. Celle-ci a notamment traversé deux séquences de plus de 200 minutes sans marquer.

Pourtant, avec 10 buts, le CF Montréal vient au troisième rang dans l’Est derrière New York City (13) et la Nouvelle-Angleterre (11).

C’est donc dire que ce club est capable de marquer des buts. Il n’arrive toutefois pas à le faire avec constance et il bousille de nombreuses chances de marquer.

C’est heureusement une mauvaise habitude qui se corrige. Ça serait bien plus compliqué si les attaquants montréalais ne se créaient aucune chance.

Fins de matchs

Le jeu défensif de l’équipe peut être très solide par moments. À cet égard, il faut saluer le travail de Rudy Camacho, possiblement le meilleur joueur des siens depuis le début de cette jeune saison.

Par contre, la forme défensive peut aussi faire sourciller et c’est surtout vrai en fin de match.

En effet, des neuf buts accordés par l’équipe, quatre l’ont été dans le dernier quart d’heure. C’est énorme. De ces neuf filets accordés, l’adversaire en a marqué huit en seconde demie.

À titre de comparaison, l’équipe a touché la cible six fois en première demie et quatre fois en deuxième mi-temps. Elle a donc de la difficulté à finir ses matchs et à s’ajuster aux changements apportés par l’adversaire en cours de rencontre.

Points perdus

Ces problèmes en seconde demie prennent la forme de points perdus au classement. Jusqu’à maintenant, le CF Montréal a perdu une avance qui s’est transformée en défaite et une autre qui s’est terminée en verdict nul. Un verdict nul s’est aussi conclu sur une défaite dans les dernières secondes contre Atlanta.

Tout ça pour un total de sept points perdus. Et la formation est venue bien près de se faire refaire le coup à Chicago samedi dernier, un hors-jeu sauvant la victoire de 1 à 0.

Le CF Montréal a pris l’avance à cinq reprises et a accordé deux buts qui ont permis à ses rivaux de créer l’égalité. À l’opposé, l’adversaire a pris les devants trois fois et chaque fois, l’équipe a été incapable de revenir au pointage.

Cette formation doit donc connaître de bons débuts de match pour compenser ses faiblesses en deuxième demie. Elle devra toutefois améliorer son jeu dans les 45 dernières minutes pour survivre au reste de la saison.