Crédit : AFP

Tennis

Roland-Garros: entrée tranquille pour Federer pour son retour en Grand Chelem

Publié | Mis à jour

Paris | Roger Federer a connu, pour son premier match en Grand Chelem depuis seize, une entrée tranquille à Roland-Garros face au qualifié ouzbek Denis Istomin (204e), dominé 6-2, 6-4, 6-3 en à peine plus de 1 h 30 min lundi.   

Federer, qui tente à bientôt quarante ans un retour au plus haut niveau après une double opération du genou droit en 2020, ne jouait que son quatrième match de l’année, son deuxième sur terre battue.

Crédit photo : AFP

Le Suisse aux vingt trophées en Grand Chelem a rapidement pris les devants dans chacune des manches et s’est montré particulièrement efficace au service. Il n’a été confronté à aucune balle de break. Dans le jeu, il a réussi 48 coups gagnants pour 20 fautes directes.

Federer, qui tente à bientôt quarante ans un retour au plus haut niveau après une double opération du genou droit en 2020, ne jouait que son quatrième match de l'année, son deuxième sur terre battue après sa défaite d'entrée à Genève mi-mai (contre Andujar).

Sa dernière apparition en Grand Chelem remontait à l'Open d'Australie 2020, quand il s'était incliné en demi-finales face à Novak Djokovic. Soit près de 500 jours en arrière.

Sur le court Central baigné de soleil, le Suisse aux vingt trophées en Grand Chelem a rapidement pris les devants dans chacune des manches : 2-0 dans la première, 3-1 dans la deuxième et 4-2 dans la troisième. 

Crédit photo : AFP

Il s'est montré particulièrement efficace au service (71% de première balle, 80% de réussite derrière la première, 79% derrière la deuxième) et n'a été confronté à aucune balle de break. Dans le jeu, il a réussi 48 coups gagnants pour 20 fautes directes.

«Quel plaisir d'être de retour. Ca a pris un peu de temps, demandé beaucoup de rééducation et d'entraînement, mais maintenant ça suffit, j'aimerais jouer des matches. C'est un plaisir d'en jouer au moins deux à Paris», a commenté Federer.

«L'entraînement, j'en ai assez, c'est surtout en match que je dois me prouver à moi-même que je joue bien, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui, je suis très satisfait», a-t-il répété en conférence de presse.

«C'était peut-être une bonne chose de jouer quelqu'un que je connaissais au premier tour. Aujourd'hui, j'ai été plus performant que lui, j'avais beaucoup plus d'options et j'ai pris le lead dans chaque manche», a-t-il estimé.

Au deuxième tour, Federer affrontera le Croate Marin Cilic, vainqueur du Français Arthur Rinderknech 7-6, 6-1, 6-2.