Crédit : Photo Agence QMI, PAUL BAILLARGEON

Baseball

Équipe Québec victime d’un lanceur d’expérience

Publié | Mis à jour

Les frappeurs d’Équipe Québec se sont butés à un partant en pleine possession de ses moyens et a baissé pavillon 5 à 2 face aux Otters d’Evansville, lundi, dans l’Indiana.

Au total, la formation du gérant Patrick Scalabrini a réussi sept frappes en lieu sûr, mais n’en avait amassé que trois lors des cinq premières manches. Lors de celles-ci, c’est le lanceur Marty Anderson (1-0) qui œuvrait. Le partant des Otters a passé trois joueurs du club de la Belle Province dans la mitaine et a également donné deux buts sur balles.

• À lire aussi: Ligue Frontier: Équipe Québec dévoile son uniforme

«Nous avons affronté l’un des bons lanceurs de la ligue, un vétéran qui a très bien fait», a analysé Scalabrini, qui a été rejoint au téléphone quelques instants après la conclusion de la rencontre.

Le match s’était portant bien amorcé pour le «Fleurdelisé», puisque les deux premiers frappeurs – Louis-Philippe Pelletier et David Glaude – ont atteint les coussins. Un double jeu, suivi d’un ballon facilement capté ont toutefois mis fin à l’engagement.

«Nous avons ouvert la porte en première, mais une erreur nous a coûté deux points. Nous leur avons ainsi donné le momentum et nous avons eu de la difficulté à revenir dans le match par la suite», a dit le gérant.

Départ difficile pour Hoffman

À l’inverse des Otters, Équipe Québec n’a pas été en mesure de profiter d’une bonne sortie de son partant. En effet, Ben Hoffman (0-1) a donné les cinq points de ses rivaux, dont trois mérités, en trois manches et deux tiers de boulot. Le natif du New Jersey a aussi permis huit coups sûrs.

Les deux points des visiteurs ont été amassés en huitième manche. Un simple de Jeffry Parra a permis à Glaude et Elliott Curtis de fouler la plaque.

En vertu du revers du jour, Équipe Québec a perdu la série contre les Otters. Lors d’un programme double disputé samedi, les deux formations s’étaient échangées des victoires. Les représentants du Québec avaient précédemment obtenu le même résultat lors des deux affrontements contre les Grizzlies de Gateway. Initialement, ils ne devaient pas disputer de programme double, mais la météo en a décidé autrement.

«Les deux doubles consécutifs nous ont mis un peu dans le trouble au niveau de nos lanceurs. Dans la prochaine série, nous allons pouvoir repartir avec nos lanceurs un, deux et trois. Nous serons donc en meilleure position pour nos prochains affrontements», a exprimé Scalabrini.

Équipe Québec se dirige maintenant vers la municipalité de Marion, où elle disputera une série de trois parties. Les hostilités s’amorceront mardi et le lanceur Nick Economos obtiendra le départ.