Crédit : AFP

MLB

Les Rays accentuent leur avance

Publié | Mis à jour

Les Rays de Tampa Bay ont augmenté leur avance en tête de la section Est de la Ligue américaine, dimanche à St. Petersburg, en défaisant les Phillies de Philadelphie au compte de 6 à 2.

Les vainqueurs détiennent une priorité d’un match au sommet de la section, puisque le match des Red Sox contre les Marlins de Miami, à Boston, a été annulé en raison de la pluie.

L’équipe locale a rapidement pris les devants dans cette rencontre. Dès la deuxième manche, Mike Zunino a envoyé la balle à l’extérieur des limites du terrain, lorsque Joey Wendle était sur les sentiers.

Les Rays ont ajouté deux points trois manches plus tard. Brett Phillips a d’abord frappé sa troisième longue balle de la saison, en solo. Quelques frappeurs plus tard, Ji-Man Choi a réussi un double qui a poussé Randy Arozarena au marbre.

Wendle est celui qui a produit les deux autres points des Rays, au septième tour au bâton des siens, grâce à un simple.

Les Rays ont tout de même donné espoir aux Phillies en neuvième manche. Les visiteurs ont été en mesure de remplir les sentiers, mais le releveur Diego Castillo s’est sorti d’affaire en obtenant le dernier retrait, aux dépens d’Odubel Herrera.

Sur la butte, la victoire est allée au dossier de Josh Fleming, même s’il n’a pas entamé la rencontre. Il est venu en relève à Collin McHugh, après que celui-ci eut obtenu les deux premiers retraits de la rencontre. En quatre manches et deux tiers, Fleming (5-3) a permis les deux seuls points des Phillies, sur quatre coups sûrs. Il a aussi passé cinq frappeurs dans la mitaine.

Les Yankees s’écrasent contre les Tigers

Contre l’une des pires équipes du baseball majeur, soit les Tigers, les Yankees de New York ont baissé pavillon par la marque de 6 à 2, à Detroit.

Du même coup, les Bombardiers du Bronx ont été balayés pour la première fois en 20 ans au Comerica Park.

Pendant six manches, les frappeurs des visiteurs ont été trompés par le lanceur partant Tarik Skubal, qui a fait mordre la poussière à huit adversaires. Il a aussi limité les Yankees à trois coups sûrs et autant de buts sur balles, sans concéder de points.

En avance par deux points en première manche en raison d’un double de Nomar Mazara, la formation locale a profité de son troisième tour au bâton pour réaliser une poussée de quatre points. Jonathan Schoop a d’abord profité d’une erreur du joueur d’arrêt-court Gleyber Torres pour croiser le marbre. Deux frappeurs plus tard, Willi Castro a vidé les sentiers en cognant un double.

Torres et Gary Sanchez ont assuré la réplique des visiteurs, eux qui ont produit un point chacun, en huitième manche.

Les Orioles encore battus

À Chicago, la dernière équipe au classement de l’Est de l’Américaine, les Orioles de Baltimore, a une fois de plus été vaincue, cette fois par la marque de 3 à 1 contre les White Sox.

Il s’agit d’une 13e défaite de suite pour la formation du Maryland, balayée pour une quatrième série consécutive. Les Orioles ont seulement goûté à la victoire deux fois lors de leurs 22 derniers duels.

Sur le terrain du Guaranteed Rate Field, les visiteurs avaient pris une mince avance de 1 à 0, grâce à un circuit en solo de DJ Stewart, mais ce fut leur seul moment de réjouissance. Dès la demi-manche suivante, l’équipe locale a créé l’égalité sur une longue balle de Billy Hamilton.

Nick Madrigal et Yoan Moncada ont produit les autres points des vainqueurs, en septième manche.

Au monticule, pour les vainqueurs, Lucas Giolito (5-4) a fait la vie dure aux frappeurs adverses, passant 12 d’entre eux dans la mitaine. En sept manches de travail, il a accordé trois coups sûrs et autant de buts sur balles.