HKN-HKO-SPO-BOSTON-BRUINS-V-WASHINGTON-CAPITALS

Crédit : AFP

LNH

«Il se lève à chaque fois qu’il doit le faire»

Publié | Mis à jour

Même s’ils ont conservé une bonne fiche contre leurs rivaux du deuxième tour éliminatoire en saison régulière, les Islanders de New York ne pourront rien prendre pour acquis dans leur série face aux Bruins de Boston et l’attaquant David Pastrnak leur a rappelé à sa façon, samedi.

Le corécipiendaire du trophée Maurice-Richard en 2019-2020 connaît une excellente séquence. Après avoir inscrit quatre points dans les deux dernières rencontres du duel face aux Capitals de Washington, le Tchèque a repris là où il avait laissé en réalisant un tour du chapeau pour permettre aux siens de l’emporter 5 à 2 en ouverture de la deuxième ronde.

Avec 62 points en 58 parties d’après-saison en carrière, Pastrnak répond à l’appel au bon moment. S’il poursuit sur cette voie, les Bruins devraient encore une fois parcourir beaucoup de chemin en séries.

«On dirait qu’il se lève à chaque fois qu’il doit le faire, a commenté le capitaine Patrice Bergeron aux médias, tel que rapporté par le site NHL.com. C’est l’un de ces gars amenant cette énergie, mais qui aime réveiller la foule. Avec le retour des partisans dans les gradins, il semble que cette soirée était parfaite pour lui.»

«Évidemment, il a de bonnes sensations. Il a brisé la glace tard dans la série contre Washington. Il a obtenu plusieurs occasions de marquer et ce n’était qu’une question de temps. Ce trio [complété par Bergeron et Brad Marchand] est réellement menaçant», a ajouté l’entraîneur-chef Bruce Cassidy.

Une présence qui fait une différence

Le principal intéressé a corroboré les dires de Bergeron. Samedi, grâce aux récentes mesures de déconfinement de l’État local, l’organisation du Massachusetts a accueilli 17 400 personnes, ce qui représente la meilleure assistance dans la Ligue nationale de hockey jusqu’ici cette année.

«C’est un sport différent quand ils sont dans la bâtisse, a admis Pastrnak. Cela réchauffe vraiment votre cœur et vous rappelle pourquoi vous pratiquez ce sport. Ce fut formidable de les revoir. Juste d’arriver sur la glace pour l’échauffement était plaisant. Ils ont constitué notre septième joueur toute la soirée. Ce fut du bon travail de leur part. J’ai apprécié beaucoup.»

Aussi, les Insulaires auront des correctifs à apporter s’ils veulent garder espoir de vaincre les Bruins, qui ont gagné leurs cinq dernières parties. Avec 40 tirs décochés dans le premier affrontement, Boston ne semble avoir été nullement ennuyé par la deuxième meilleure défensive du circuit Bettman en saison.

«Notre talent s’est déployé et nos attaquants ont été sensationnels. Ils ont eu de nombreuses chances. Lorsque nous bougeons de cette manière, attaquons et faisons appel à chacun d’entre nous, il est possible de prendre le contrôle du match», a affirmé l’arrière Charlie McAvoy en louangeant ses coéquipiers qui évoluent à l’avant.

La deuxième rencontre de la série aura lieu lundi soir sur les ondes de TVA Sports 2.