JiC

Weber et Chiarot surtaxés?

Publié | Mis à jour

Est-ce que les Canadiens donnent un peu trop de temps de jeu au duo de défenseurs formé du capitaine Shea Weber et de Ben Chiarot?

C’est ce qu’a avancé notre analyste Alexandre Picard, vendredi, à «JiC».

Lors du match de jeudi contre les Maple Leafs, les deux vétérans se sont fait prendre à tenter le jeu facile pour voir la situation se retourner contre eux. Lors d’une présence du trio d’Auston Matthews, notamment, cela a mené à deux revirements dangereux lors de la même séquence.

«À la fin du match, j’ai regardé le temps de jeu et pour Weber et Chiarot, c’était 28 minutes», a-t-il expliqué.

«C'est l’une des premières choses que je vais regarder dans le match de demain, a-t-il ajouté. Vont-ils être prêts physiquement et mentalement? Parce que ces jeux-là arrivent quand tu es fatigué. Tu veux faire le jeu qui n’est pas le plus simple, mais le plus facile, dans la mesure où si tu fais la longue passe, tu peux aller changer.»

Cela dit, il y a peu de chances que la situation change étant donné que le personnel d’entraîneur semble limiter le temps de jeu octroyé à la troisième paire de défenseurs, qui était formée d’Erik Gustafsson et John Merrill jeudi.

Il a aussi été question, durant ce segment, du jeu peu convaincant de la vedette des Leafs Auston Matthews, ainsi que de la performance du jeune Jesperi Kotkaniemi, qui ne déçoit pas lorsqu’il est utilisé en séries éliminatoires.

C’est à voir en vidéo principale.