Crédit : AFP

Hockey

Le Canada évite la catastrophe... pour l'instant

Publié | Mis à jour

Andrew Mangiapane a une fois de plus fait sentir sa présence pour le Canada, qui a vaincu le Kazakhstan au compte de 4 à 2, vendredi à Riga, pour ainsi conserver ses chances de prendre part aux matchs éliminatoires du Championnat du monde de hockey.

Le porte-couleurs des Flames de Calgary a obtenu un but et une aide à son deuxième match dans cette compétition. Mercredi, il a inscrit le filet qui faisait la différence pour procurer une première victoire aux Canadiens, face à la Norvège.

• À lire aussi: Mondial : les Tchèques remontent et l’emportent

• À lire aussi: Mondial : enfin une première victoire pour le Canada

Ses compagnons de trio Adam Henrique (un but, deux aides) et Connor Brown (un but, une aide) ont également contribué à cette victoire. Cole Perfetti a inscrit le but gagnant avec un peu plus de 12 minutes à jouer en troisième période.

«Je pense qu’il y a de la créativité [sur notre trio], a analysé Henrique selon le site officiel de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF). "Mange" a certainement l’air d’être créatif et il fait des jeux. Il travaille dur, tout comme "Brownie" de l’autre côté. Je pense donc que nous avons une bonne chimie.»

Un match à la fois

Une mauvaise tendance semble toutefois se dessiner pour les représentants de l’unifolié. Comme ce fut le cas mercredi, ils ont laissé filer une avance de deux buts face à un adversaire qui ne devrait normalement lui donner aucune misère.

Nikita Mikhailis a été l’étincelle des Kazakhs en touchant la cible deux fois. Darcy Kuemper a réalisé 26 arrêts, tandis qu’Andrei Shutov a été ciblé à 35 reprises.

Le Canada demeure malgré tout au sixième rang dans le groupe B en vertu d’une fiche de 2-3, étant notamment devancé par l’Allemagne, le Kazakhstan et la Lettonie. La troupe de Gerard Gallant reprendra l’action dimanche, contre l’Italie, avant d’affronter la Finlande mardi.

Triste première en vue?

Pour accéder aux quarts de finale, les Canadiens doivent terminer au sein du top 4 du groupe. La tâche pourrait être compliquée, et ils pourraient être écartés dès la ronde préliminaire pour la première fois de l’histoire du Mondial.

«Nous n’avons pas connu le départ que nous voulions dans le tournoi, a concédé le défenseur Troy Stecher. Mais sachant cela, nous devons gagner un match à la fois. C’est ce que nous avons fait lors du dernier match [contre la Norvège] et nous l’avons fait à nouveau [vendredi].»