Crédit : PHOTO D'ARCHIVES, DIDIER DEBUSSCHÈRE

LHJMQ

Une première en 19 ans pour Victoriaville

Publié | Mis à jour

Pour la première fois en 19 ans, les Tigres de Victoriaville participeront à la grande finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). La série entre les Tigres et les Foreurs de Val-d'Or s'amorce jeudi soir dans la bulle du Centre Vidéotron, à Québec.

Après une victoire émotive en éliminant les champions de la saison régulière, les Tigres de Victoriaville se remettent au travail en amorçant la série finale de la LHJMQ face aux puissants Foreurs de Val-d'Or.

• À lire aussi: LHJMQ : deux matchs de la finale à TVA Sports

• À lire aussi: Coupe du Président: une identité à exploiter

«C’est très spécial pour la ville et l’organisation, on sent la frénésie!» a indiqué jeudi le président des Tigres, Charles Pellerin.

La série sera disputée au Centre Vidéotron de Québec et à partir du deuxième match, 2000 spectateurs seront admis dans les gradins.

«Des autobus partiront de Victoriaville pour conduire les partisans aux matchs, a confirmé M. Pellerin. Avec les règles sanitaires en place, il n’y aura pas beaucoup de gens dans les autobus, mais, pour nous, c’était important de le faire pour remercier nos partisans.»

«De savoir que nos familles et partisans seront derrière nous sur place à l’aréna, on n’aurait pas pu demander mieux comme fin de saison, a mentionné le joueur des Tigres Shawn Element, qui est natif de Victoriaville. Mais c’est sûr que c’est dommage de ne pas pouvoir jouer cette finale à la maison dans un Colisée Desjardins rempli, l’ambiance aurait été incroyable.»

Une saveur estrienne chez les Foreurs

Les Foreurs de Val-d’Or alignent dans leur équipe six joueurs de l’Estrie, tous des anciens membres des Cantonniers de Magog.

«Nous avons gagné les séries dans la Ligue midget AAA ensemble. D’avoir la chance de vivre ça avec le même groupe, c’est spécial», a raconté Olivier Picard, originaire de Windsor, près de Sherbrooke.

«D’avoir gagné dans le passé, ça me donne encore plus le goût de revivre ça une fois de plus», a ajouté son coéquipier sherbrookois Justin Robidas.

C'est un grand moment également pour les parents de ces jeunes, qui pourront enfin assister aux matchs sur place.

«Nous avons nos billets pour les quatre premiers matchs et si la série s’étire, c’est sûr qu’on y sera, a raconté la mère d’Olivier Picard. De voir ces jeunes-là jouer ensemble depuis des années et de les voir performer, c’est impressionnant. Nous, les familles, on s’attache, on a hâte de voir jouer notre fils, mais aussi les autres qu’on connait bien.»

Sur papier, les Foreurs de Val-d’Or sont considérés favoris, mais les Tigres ne seront pas une proie facile assure l’entraîneur Carl Mallette. «Nous avons mérité notre place en finale, on sait ce qu’on a à faire, a-t-il dit. On ne va pas là seulement pour participer, on croit en nos chances.»

Les maires se lancent un pari

Les maires de Victoriaville et de Val-d’Or ont conclu un pari amical quelques heures avant le début de la série. Le maire de l’équipe perdante devra enfiler le chandail de l’équipe adverse lors de la prochaine séance du conseil municipal, en plus d’hisser son drapeau à l’hôtel de ville. Le maire perdant devra aussi faire parvenir un panier de produits régionaux à son homologue.