Club de foot Montréal

Un match émotif pour Mihailovic

Publié | Mis à jour

Il y a un joueur pour qui le match de samedi contre le Fire de Chicago sera très particulier. Djordje Mihailovic a grandi dans la ville de l’Illinois et a disputé les quatre premières saisons de sa jeune carrière avec le Fire.

À LIRE AUSSI: L’attaque du CF Montréal est en panne

À LIRE AUSSI: CFMTL: l'aspect mental mis à l'épreuve

Le milieu de terrain de 22 ans a indiqué qu’il ne voulait pas être le centre d’attention et devenir une distraction pour l’équipe.

«J’y ai connu beaucoup de bons moments, mais aussi des moins bons, mais je suis passé à autre chose», a-t-il expliqué lors d’une visioconférence.

«Après le match, je pourrai m’asseoir et regarder comment ça se sera passé.»

Gérer les émotions

Wilfried Nancy a insisté sur l’importance pour son joueur de ne pas se laisser emporter.

«Djordje est content de jouer contre son ancienne équipe et c’est normal de vouloir gagner ce match. C’est surtout sur le contrôle émotionnel qu’il va devoir être très bon.»

Et le message semble avoir été bien assimilé par le jeune joueur qui a justement abordé la question.

«C’est très facile de se perdre dans les émotions, mais quand on regarde l’ensemble, l’important pour l’équipe est de gagner avant la pause internationale.»

Pas de regret

L’entraîneur-chef du Fire, le Suisse Raphaël Wicky, a indiqué que le club n’avait aucun regret en regard de l’échange qui a envoyé Mihailovic à Montréal. Il faut dire que les deux hommes ont déjà eu des accrochages par le passé.

«On n’a jamais eu de doute sur les qualités de Djordje, on lui a fait une offre pour le garder ici, mais on a décidé qu’il était temps de prendre chacun son chemin. Nous avons pris une décision ensemble et nous n’avons aucun regret», a affirmé Wicky lors d’un point de presse.

Mihailovic n’est pas tombé dans le panneau et n’a pas voulu accorder trop d’importance à cette déclaration.

«Je n’accorde pas trop d’importance à ça, ils ont eu les joueurs qu’ils voulaient et je suis heureux où je me trouve maintenant.

«Je serai à la maison devant ma famille et mes amis, c’est surtout ça qui est ma source de motivation pour cette rencontre.»