Séries de la LNH

Les champions en titre passent à la deuxième ronde

Publié | Mis à jour

Le Lightning de Tampa Bay a remporté la toute première série opposant les deux formations de la Floride en remportant le sixième match au compte de 4 à 0, mercredi soir, au Amalie Arena.

Les Panthers ont ainsi échoué dans sa tentative de franchir la première ronde éliminatoire pour la première fois depuis la campagne 1995-1996, soit l’année où ils ont atteint la finale de la coupe Stanley.  

De leur côté, les «Bolts» peuvent toujours espérer réussir un doublé, eux qui ont remporté les grands honneurs la saison dernière. Au deuxième tour, ils se mesureront aux gagnants du duel entre les Hurricanes de la Caroline et les Predators de Nashville. Présentement, les «Canes» ont l’avance 3 à 2 dans la série.

Pour mettre fin aux hostilités contre les Panthers, le Lightning a pu compter sur un Andrei Vasilevskiy en grande forme. Le gardien russe a été parfait sur les 29 lancers de ses rivaux. Il s’agissait de son premier blanchissage des présentes séries et de son deuxième en carrière lors de rencontres éliminatoires.

Offensivement, ce sont Pat Maroon, Steven Stamkos, Brayden Point et Alex Killorn (filet désert) qui ont inscrit les buts des vainqueurs.

Au premier tiers, Tyler Johnson a utilisé sa vitesse pour récupérer la rondelle derrière le filet de Spencer Knight et l’a refilé à Maroon. Le gros bonhomme n’a pas raté une telle occasion d’inscrire son premier des séries éliminatoires.

Stamkos a doublé l’avance des siens lors de l’engagement suivant. Évoluant avec l’avantage d’un homme, le capitaine des «Bolts» a décoché un tir sur réception qui n’a pas laissé beaucoup de chance au gardien de première année.

Finalement, Point a mis fin aux espoirs des Panthers avec un peu plus de cinq minutes à faire au temps réglementaire. L’attaquant de 25 ans s’est moqué d’un défenseur, avant de faire la même chose avec Knight.

Le jeune gardien a fait face à 23 tirs. Il s’agissait de son deuxième départ en série et de son sixième match en carrière. À la suite de sa brillante performance lors du match numéro 5, Knight a de nouveau été préféré à Sergei Bobrovsky et Chris Driedger.