Séries de la LNH

Un repos bénéfique pour les Bruins

Publié | Mis à jour

Bien qu’ils aient rapidement éliminé les Capitals de Washington en cinq parties, les Bruins de Boston ont tout donné pour y parvenir et les quelques jours de congé dont ils bénéficieront feront beaucoup de bien.

Chaque période de repos revêt une importance particulière pour les Bruins, qui comptent sur plusieurs vétérans dans la trentaine. Et l’entraîneur-chef Bruce Cassidy compte bien gérer cette situation avec une forte confiance en ses troupes et en ayant en tête un long parcours dans ce tournoi. 

«Le repos est important, a fait valoir l’instructeur en vidéoconférence, après la victoire de 3 à 1 des siens dimanche. Je pense que nous avons un groupe suffisamment expérimenté, surtout si vous sentez que vous êtes [en éliminatoires] sur le long terme. Nous pensons être une très bonne équipe de hockey qui s’améliore.»

Les Bruins sont maintenant en attente de leurs adversaires au prochain tour, soit les Penguins de Pittsburgh ou les Islanders de New York. Ces deux clubs doivent s’affronter lundi soir avec une égalité de 2-2 dans la série.

«De toute évidence, nous regarderons avec intérêt [la série] New York-Pittsburgh, a concédé Cassidy. Nous avons gardé un œil dessus. Mais je ne sais pas quand nous commencerons, évidemment. Je pense que leur série se terminera vendredi si elle dure sept [matchs], alors j'imagine que ce ne serait pas avant au moins le week-end.»

Des souvenirs 

Historiquement, les Bruins ont eu plus de succès contre les Penguins que face aux Islanders. En cinq affrontements lors des séries, les Bruins en ont remporté trois face au club de la Pennsylvanie. Le dernier face à face est survenu en 2012-2013 en finale de l’Est. Dirigée par Claude Julien, la formation de Boston avait balayé l’équipe de Sidney Crosby avant de remporter la coupe Stanley quelques jours plus tard.

Les Islanders ont pour leur part triomphé deux fois en autant d’occasions contre les Bruins. C’était en 1980 et 1983 et chaque fois, les Islanders se sont rendus jusqu’au bout.

-Le retour d’Ondrej Kase en séries a été complètement écarté par le directeur général Don Sweeney. Blessé au haut du corps, il n’a joué que trois parties cette saison.