Crédit : AFP

NFL

Cas de discrimination : la NFL enquêtera

Publié | Mis à jour

L’histoire de l’ancien instructeur de ligne offensive des Eagles de Philadelphie Eugene Chung a trouvé écho auprès des autorités de la NFL qui mèneront leur enquête afin d’en savoir davantage et de prendre les décisions appropriées.

Vendredi dernier, un texte du quotidien «Boston Globe» a fait état de la récente mésaventure de l’ex-joueur ayant des origines coréennes. Au cours d’une entrevue pour un poste avec une équipe de la ligue qu’il n’a pas identifiée, l’un de ses interlocuteurs lui aurait dit que «tu ne fais pas vraiment partie d’une minorité».

«Nous allons examiner cela, a confirmé le porte-parole de la NFL Brian McCarthy dans un communiqué diffusé lundi sur le site du circuit Goodell. Ces commentaires sont totalement inacceptables et vont à l’encontre des valeurs ainsi que de la politique en vigueur. La NFL et ses équipes se sont engagées pour offrir équitablement des possibilités d’emploi à tout le personnel, en respectant leur engagement vis-à-vis la diversité, l’équité et l’inclusion.»

Un premier Asio-Américain?

Chung a totalisé cinq saisons comme joueur dans la NFL, évoluant avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, les Jaguars de Jacksonville et les Colts d’Indianapolis. Il a aussi travaillé au sein des groupes d’entraîneurs des Eagles et des Chiefs de Kansas City. Maintenant, il souhaite devenir le premier entraîneur-chef asio-américain dans l’histoire de la NFL.

Dans les dernières années, la NFL a implanté une règle qui favorise l’embauche d’une personne issue des minorités. Ainsi, chacune des équipes doit réaliser une entrevue avec au moins deux personnes appartenant à une minorité pour le poste d’entraîneur-chef et une personne appartenant à une minorité pour un poste de coordonnateur. De plus, les équipes qui réussissent à développer un membre du personnel appartenant à une minorité se voient récompensées avec des choix au repêchage si ce membre se trouve un emploi avec une nouvelle formation.