Canadiens de Montréal

«Il est passé où Tatar?»

Publié | Mis à jour

Ça peut sembler cliché, mais combien de fois l’avons-nous entendu : il y a des joueurs qui amènent leur formation en séries et d’autres qui les font gagner lors des grands moments. Tomas Tatar entre-t-il dans la première catégorie? La question se pose.

De passage à LCN au lendemain du revers de 5-1 de la Sainte-Flanelle aux mains des puissants Maple Leafs, Dave Morissette n’est pas passé par quatre chemins. Les vétérans ont eu leurs chances, c’est maintenant au tour des jeunes.   

«Tomas Tatar est passé où? Tyler Toffoli va-t-il marquer? Même chose avec les autres vétérans qui doivent mener la charge!», a soulevé le populaire animateur de TVA Sports. 

«Il est passé où Tatar?»    

Le futur joueur autonome sans compensation a toujours su tirer son épingle du jeu en saison régulière. En carrière, l’attaquant slovaque a noirci la feuille de pointage à 377 reprises sur un total de 625 parties jouées, ce qui représente une production de 0,60 point par match. 

Deux fois moins productif qu’en saison régulière    

C’est une toute autre histoire lors des séries éliminatoires. Celui qui a été acquis en compagnie de Nick Suzuki dans la transaction ayant envoyé Max Pacioretty à Las Vegas a amassé 11 points en 37 rencontres d’après-saison. En d’autres mots, Tatar a produit à un rythme de 0,30 point par match lors des différents tournois printaniers auxquels il a pris part, soit deux fois moins que lors du calendrier régulier.

Demeurera-t-il dans l'alignement de Dominique Ducharme? La réponse, dès lundi sur les ondes de TVA Sports et TVA Sports direct.

Ci-dessus, voyez les propos de Dave Morissette quant aux éventuels changements d'effectif.