Crédit : AFP

NBA

Séries de la NBA : les Lakers peuvent-ils répéter?

Publié | Mis à jour

Les séries éliminatoires de la NBA ont officiellement pris leur envol, samedi, et les partisans sont nombreux à se demander si les Lakers de Los Angeles peuvent conserver leur titre de champions.

La victoire de 117-112 des Grizzlies de Memphis aux dépens des Warriors de Golden State lors du dernier duel des mini-séries, vendredi soir, a permis de confirmer les 16 équipes restantes. En vertu d’un gain de 103 à 100 contre ces mêmes Warriors dans le cadre du premier match des mini-séries dans l’Association de l’Ouest, mercredi, les Lakers ont effectivement la chance de défendre leur titre. LeBron James et les siens amorceront leur parcours dimanche contre les Suns de Phoenix, qui ont mis fin à une disette de plus de 10 ans sans faire les éliminatoires. La dernière fois, en 2010, la formation de l’Arizona avait atteint la finale de l’Ouest.

Les Suns ont terminé au deuxième rang dans l’Ouest, grâce à un dossier de 51-21. Malgré cette excellente saison, les Lakers agiront à titre de favoris pour cette série ainsi que pour atteindre la grande finale parmi les équipes dans l’Ouest. L’équipe de la Californie a dû se débrouiller durant une majeure partie de la saison sans leurs vedettes, James et Anthony Davis, en raison de blessures.

Parmi les autres équipes dans l’Ouest, les rivaux de la ville des anges, les Clippers (47-25; 4e Ouest) affrontent les Mavericks de Dallas (42-30; 5e Ouest). Pour leur part, les Nuggets de Denver (47-25; 3e Ouest) se mesurent aux Trail Blazers de Portland (42-30; 6e Ouest).

Finalement, le Jazz de l’Utah, qui a terminé la saison au sommet du classement de la NBA, avec un dossier de 52-20, amorce les éliminatoires contre les Grizzlies.

Trois grands favoris dans l’Est

Trois équipes partent avec l’étiquette de favoris dans l’Association de l’Est, soit les 76ers de Philadelphie, les Nets de Brooklyn et les Bucks de Milwaukee, qui ont respectivement terminé aux premier, deuxième et troisième rangs. Chacune des trois formations ont récolté au moins 45 victoires cette saison.

Les regards sont particulièrement du côté des Nets (48-24; 2e Est), qui pourront compter sur leur trio de vedettes, soit Kyrie Irving, Kevin Durant et James Harden. Ces derniers affrontent les Celtics de Boston (36-36; 7e Est) qui ont dû jouer un match dans les mini-séries.

La pression est aussi sur Giannis Antetokounmpo et les Bucks (46-26; 3e Est). Le «Greek Freak» n’a toujours pas répondu aux attentes placées en lui en séries éliminatoires. Il a une nouvelle chance de se prouver, en commençant avec le Heat de Miami (40-32; 6e Est) qui tente d'atteindre la grande finale pour une deuxième saison consécutive.

Dans les autres séries, les 76ers (49-23; 1er Est) affrontent les Wizards de Washington (34-38; 8e Est), tandis que les Knicks de New York (41-31; 4e Est), qui font un retour pour la première fois dans les séries éliminatoires depuis 2013, font face aux Hawks d’Atlanta (41-31; 5e Est).