Crédit : AFP

Séries de la LNH

Les Islanders créent l’égalité face aux Penguins

Publié | Mis à jour

Les Islanders de New York ont égalé leur série de premier tour 2-2 face aux Penguins de Pittsburgh grâce à une victoire de 4 à 1, samedi après-midi, au Nassau Coliseum.

«Nous avons participé à quelques séries éliminatoires dans les dernières années et nous savons davantage à quoi nous devons penser et sur quoi nous devons nous concentrer, a expliqué Mathew Barzal, tel que cité par LNH.com. Nous allons apprécier cette victoire, mais à partir du moment où nous quitterons l’aréna ce soir, c’est une série égale. Ça devient une série de trois matchs.»

L’équipe locale a pris le contrôle de la rencontre en deuxième période grâce aux buts de Josh Bailey et de Ryan Pulock.

«Nous avons eu un meilleur départ, a souligné l’entraineur-chef des Islanders Barry Trotz. En deuxième période, nous avons commencé à établir notre rythme et nous avons compté le premier but, ce qui est la clé pour nous. Dans les derniers temps, nous n’avons pas eu souvent l’avance. Nous avons fait du bon travail pour gérer la rondelle, pour gérer notre avance et pour faire les bonnes choses.»

Oliver Wahlstrom et Jordan Eberle ont ensuite touché la cible à 24 secondes d’écart lors d’un avantage numérique en début de troisième période, pour permettre aux Islanders de prendre une sérieuse option sur la victoire. Trotz a apprécié cette façon qu’a eue sa troupe de poursuivre le travail acharné malgré son avance au tableau indicateur.

«Ça fait partie de notre ADN d’être agressifs, a indiqué Trotz. Ce n’est pas parce qu’on a l’avance qu’on doit s’asseoir dessus. On veut rester sur le bout des pieds tout le match. C’est mon plus grand message; être sûrs de prendre de bonnes décisions avec la rondelle, rester agressifs et être énergiques pour être du bon côté (celui des vainqueurs).»

«Ça a été un moment critique du match, a souligné Barzal. C’était deux buts énormes pour nous qui ont mis le match hors de portée.»

Zach Aston-Reese a finalement répliqué du côté des Penguins avec moins de trois minutes à faire au temps réglementaire, alors que son équipe évoluait en désavantage numérique.

Ilya Sorokin a connu une bonne sortie devant le filet des Islanders en repoussant 29 des 30 tirs auxquels il a fait face.

Pour sa part, Tristan Jarry a connu plus de difficulté, cédant quatre fois sur 26 lancers.

Le cinquième duel entre les Penguins et les Islanders aura lieu lundi, à Pittsburgh.