Canadiens de Montréal

Dominique Ducharme respire la confiance

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef du Canadien de Montréal Dominique Ducharme s’est montré confiant, jeudi matin, lors de son point de presse en vue du premier match de la série face aux Maple Leafs, en soirée, à Toronto.

«De la façon dont nos joueurs se sont comportés pendant la semaine et avec le repos qu’on a pu prendre afin de recharger les batteries, je suis vraiment à l’aise avec où on en est, a mentionné Ducharme. Nous sommes vraiment confiants pour le début de cette série-là. On s’attend à ce que nos quatre trios puissent contribuer et du côté défensif, je pense qu’on va être difficile à jouer contre.»

• À lire aussi: Canadiens - Leafs: tout ce que vous devez savoir

• À lire aussi: «99% des joueurs ne joueraient pas...»

Ducharme s’attend notamment à ce que Brendan Gallagher, Phillip Danault et Tomas Tatar puissant ennuyer les meilleurs attaquants adverses, dont Auston Matthews et Mitchell Marner.

«Nous nous attendons à ce qu’ils soient à leur meilleur et qu’ils donnent du momentum à notre équipe», a convenu l’entraîneur, à propos du trio composé de Gallagher, Danault et Tatar.

«Il faut juste batailler et être bon dans les différentes zones, a pour sa part commenté Tatar. Nous savons ce que nous sommes capables de faire. Ça va être notre boulot. C’est un gros défi, mais nous sommes excités de le relever.»

Contenir Matthews

En saison régulière, Matthews a été particulièrement bon contre le Canadien, ayant inscrit 14 points, dont sept buts, en 10 matchs.

«Matthews et Marner sont deux joueurs étoiles, a quant à lui noté Danault. Ce sont deux excellents joueurs. C'est normal à certains moments qu'ils trouvent le moyen de mettre la rondelle au fond du filet. Notre trio est de retour. Je suis très content et fébrile à l'idée de retrouver mes ailiers.»

«Évidemment, avec 10 matchs [en saison régulière], c’est une situation qui est différente des autres saisons, a finalement reconnu Ducharme, alors qu’il n’y a que très peu de place pour des surprises. Ils nous connaissent bien. On les connait bien. Il peut tout le temps y avoir des petites choses, mais en gros, on sait ce qui s’en vient et ils ont une bonne idée eux autres aussi.»