Crédit : Photo Martin Chevalier

LNH

Un attaquant des Canucks poursuivi pour un viol

Publié | Mis à jour

Actuellement suspendu par les Canucks, l’attaquant Jake Virtanen fait l’objet d’une poursuite civile pour un viol qu’il aurait commis à Vancouver en 2017.

C’est ce que le réseau Global News a avancé la semaine dernière, après avoir obtenu une copie des documents de la poursuite déposés à la Cour suprême de la Colombie-Britannique, à Kelowna, mercredi.

Virtanen aurait «utilisé son poids corporel et sa force supérieure» pour neutraliser sa victime avant de lui «écarter les jambes et d’avoir un rapport sexuel» avec elle.

Les faits reprochés seraient survenus à l’hôtel où se logeait la victime, identifiée avec les initiales «M.S.». Virtanen aurait offert de raccompagner celle-ci à son hôtel après une deuxième rencontre survenue au centre-ville de Vancouver.

La femme, qui aurait refusé les avances de l’athlète avant qu’il ne passe à l’acte, estime avoir subi des blessures graves et souffrir d’un trouble de stress post-traumatique, d’anxiété et de dépression.

Une enquête criminelle est également en cours, comme l’avait confirmé la police de Vancouver au début du mois de mai.

Virtanen a été limité à cinq buts et autant de points en 38 parties cette saison, sa sixième avec les Canucks, qui avaient par ailleurs condamné les gestes reprochés à leur hockeyeur au moment de le suspendre.