Séries de la LNH

Les Golden Knights se butent à Cam Talbot

Publié | Mis à jour

Cam Talbot a bloqué 42 rondelles et Joel Eriksson Ek a marqué le filet de la victoire en prolongation pour procurer une victoire de 1 à 0 au Wild du Minnesota face aux Golden Knights, dimanche à Las Vegas, lors d’un duel de la première ronde des séries.

Il s’agissait d’un cinquième jeu blanc en carrière pour le gardien, qui amorçait une 26e partie d’après-saison. 

«Moins il y a de buts dans un match, meilleures sont nos chances de l’emporter, a analysé Talbot, lors des conférences de presse qui ont suivi ce premier match. Nous nous sommes pliés en première période, mais nous savions qu’ils allaient pousser fort.»

Pour sa part, Eriksson Ek touchait la cible pour une deuxième fois en 13 parties éliminatoires.

«Tout a commencé à la mise en jeu, a dit le héros du surtemps. Greener [Jordan Greenway] et [Marcus] Foligno ont fait un superbe travail. Je savais où s’en allait la rondelle.»

Chez les Knights, Marc-André Fleury n’a pas mal fait, lui qui a été testé à 30 tirs. Il a notamment dû se signaler à quelques reprises avec des arrêts spectaculaires de la mitaine.

«Il a été excellent», a affirmé l’entraîneur-chef Peter DeBoer à propos du gardien québécois, qu’il a choisi aux dépens de Robin Lehner.

«Je pense qu’il s’agissait d’une décision facile. Quand on regarde notre saison régulière, nos deux gardiens ont été très bons, mais Fleury nous a permis de traverser des périodes plus difficiles et a été constant toute l’année. C’était une décision facile et nous avons le luxe d’avoir ces deux gars-là.»

Un record 

En amorçant cette rencontre, Fleury est devenu le premier homme masqué à voir de l’action lors de 15 tournois éliminatoires de suite dans l'histoire de la Ligue nationale de hockey.

Seuls Martin Brodeur (17), Patrick Roy (17), Andy Moog (16) et Jacques Plante (16) ont participé plus souvent aux séries sans toutefois y parvenir de façon consécutive.

Par ailleurs, la formation du Nevada était privée des services de Max Paccioretty. Aucune raison n’a été donnée avant la rencontre pour expliquer l’absence de l’ancien capitaine du Canadien de Montréal.

Le deuxième duel de cette série aura lieu mardi et sera également diffusé sur les ondes de la chaîne TVA Sports.

«Ce n’est que le début pour nous dans cette série, a affirmé Greenway. Nous avons l’impression qu’on peut en faire plus. Nous jouons contre une bonne équipe. C’était un match difficile et nous allons construire sur cela.»