Crédit : Photo d'archives, Didier Debusschere

Canadiens de Montréal

Les 12 Québécois ignorés par le Canadien au dernier repêchage

Publié | Mis à jour

Le dossier des joueurs francophones à Montréal a occupé les discussions au cours de la dernière semaine. Il s’agissait de la deuxième fois en quelques mois que le Tricolore se retrouvait au cœur de ce débat, après le repêchage d’octobre dernier lors duquel le Canadien n’avait sélectionné aucun des 12 joueurs de la Belle Province repêchés en 2020. Qu’ont fait ces Québécois la saison dernière ? Le CH a-t-il raté une belle occasion d’en réclamer ? Certes, on ne tirera pas des conclusions hâtives après seulement une saison, mais faisons tout de même un survol du développement des joueurs d’ici.

Hendrix Lapierre

Centre/Ailier | Saguenéens de Chicoutimi (LHJMQ)

- 22e choix au total par les Capitals de Washington

- Rang où le Canadien aurait pu le sélectionner : 16e

- Son choix : Kaiden Guhle

- Statistiques en 2020-2021 : 31 points en 21 matchs

L’attaquant des Sags connaît maintenant parfaitement la définition du mot quarantaine. En raison de cas de COVID-19 dans l’équipe, mais aussi chez Équipe Canada junior, en plus de l’isolement obligatoire à son retour du camp des Capitals de Washington, Lapierre a totalisé une cinquantaine de jours d’isolement entre novembre et janvier. Sur la patinoire, il a de nouveau été une force offensive pour les Sags. À l’heure actuelle, toutefois, on gage que le Tricolore n’est pas déçu du choix de Kaiden Guhle, six rangs avant Lapierre.

Jérémie Poirier

Défenseur | Sea Dogs de Saint-Jean (LHJMQ)

- 72e choix au total par les Flames de Calgary

- Rang où le Canadien aurait pu le sélectionner : le choix 57

- Son choix : échanger le choix à Tampa Bay

Le défenseur Poirier était classé parmi les espoirs de premier tour, mais avait finalement glissé jusqu’au 72e rang de la troisième ronde puisque plusieurs équipes avaient des doutes sur sa volonté à s’impliquer dans la portion défensive du jeu. Cette saison, Poirier a de nouveau été une menace offensive, récoltant 37 points en 33 parties. À moins de faire l’acquisition d’un choix de troisième ronde, le Canadien n’avait pas vraiment d’opportunité de le réclamer.

Jacob Perreault

Ailier droit | Gulls de San Diego (AHL)

- 27e choix au total par les Ducks d’Anaheim

- Rang où le Canadien aurait pu le sélectionner : 16e ou en s’avançant en première ronde

- Son choix : Kaiden Guhle

- Statistiques en 2020-2021 : 17 points en 27 matchs

Le fils de Yanic Perreault a, comme plusieurs joueurs de l’OHL, fait le saut plus rapidement que prévu chez les professionnels en raison de l’annulation de la saison en Ontario. Avec les Gulls de San Diego dans la Ligue américaine de hockey, Perreault n’a pas mal paru et s’est rapidement fait une place sur les deux premiers trios offensifs de l’équipe. Même constat ici : le développement de Kaiden Guhle ne laisse pas entrevoir pour l’instant que le Tricolore aurait dû choisir Perreault à sa place.

Thomas Bordeleau

Centre | Université du Michigan (NCAA)

- 38e choix au total par les Sharks de San Jose

- Rang où le Canadien aurait pu le sélectionner : en s’avançant en deuxième ronde : 38e

- Statistiques 2020-2021 : 30 points en 24 matchs

On l’avait dit en octobre et on le répète : prétendre que le CH aurait pu choisir Bordeleau avec le 16e choix au total serait de la mauvaise foi. Par contre, la possibilité de s’avancer au rang 38 était réaliste. Bordeleau vient d’être nommé la recrue de l’année dans la NCAA après avoir terminé avec 30 points en 24 parties au sein des puissants Wolverines du Michigan.

Mavrik Bourque

Centre | Cataractes de Shawinigan (LHJMQ)

- 30e choix au total par les Stars de Dallas

- Rang où le Canadien aurait pu le sélectionner : 16e ou en s’avançant en première ronde

- Son choix : Kaiden Guhle

- Statistiques en 2020-2021 : 43 points en 28 matchs

Le capitaine des Cataractes de Shawinigan a de nouveau été le meneur de son équipe cette saison. Malheureusement, son équipe s’est fait montrer rapidement la porte de sortie par l’Océanic de Rimouski en première ronde des séries. Bourque a depuis rejoint les Stars du Texas dans la Ligue américaine de hockey. Trevor Timmins avait mentionné au repêchage avoir tenté de s’avancer à la fin de la première ronde pour repêcher un Québécois, mais que ses deux choix de deuxième tour (47 et 48) étaient trop loin. On soupçonne que le CH avait l’œil sur lui.

William Villeneuve

Défenseur | Sea Dogs de Saint-Jean (LHJMQ)

- 122e choix au total par les Maple Leafs de Toronto

- Rang où le Canadien aurait pu le sélectionner : avec les choix 98, 102 ou 109

- Son choix : échanger le 98e choix et repêcher Jack Smith (102e) et Blake Biondi (109e)

- Statistiques 2020-2021 : 20 points en 33 matchs

Après avoir récolté 58 points en 64 parties en 2019-2020, Jérémie Poirier a connu une légère régression sur le plan offensif avec les Sea Dogs, terminant avec 20 points en 33 matchs. Le Tricolore aurait pu prendre Villeneuve au 102e rang, mais a préféré Jack Smith, un attaquant américain qui a récolté 13 points en 47 parties avec le Stampede de Sioux Falls dans l’USHL. Au 109e rang, Trevor Timmins a sélectionné Blake Biondi, un autre attaquant américain qui, lui, a passé la dernière saison dans la NCAA avec l’Université Minnesota-Duluth, récoltant cinq points en 26 parties. L’avenir nous dira quel aura été le bon choix.

Elliot Desnoyers

Ailier gauche | Mooseheads d’Halifax (LHJMQ)

-135e choix au total par les Flyers de Philadelphie

- Rang où le Canadien aurait pu le sélectionner : 124e

- Son choix : Sean Farrell

- Statistiques en 2020-2021 : 49 points en 37 matchs

Après deux premières saisons modestes sur le plan offensif, Desnoyers a explosé la saison dernière avec les Mooseheads, terminant au premier rang des compteurs de son équipe avec 49 points en 37 parties. Sa courbe de progression est ascendante. Toutefois, rendons à César ce qui revient à César : 11 rangs plus haut, le Tricolore avait mis la main sur l’attaquant Sean Farrell, qui a littéralement explosé dans la USHL la saison dernière, avec 101 points en 53 matchs et qui semble une excellente valeur à ce rang.

William Dufour

Ailier droit | Voltigeurs de Drummondville (LHJMQ)

- 152e choix au total par les Islanders de New York

- Rang où le Canadien aurait pu le sélectionner : 136e

- Son choix : Jakub Dobes

- Statistiques en 2020-2021 : 29 points en 23 matchs

Le colosse de 6 pi 3 po et 200 lb a continué de s’imposer comme un redoutable franc-tireur dans la LHJMQ, complétant la saison avec 17 buts en 23 parties. Une blessure au genou gauche lui a toutefois fait rater les séries éliminatoires. À sa place, le Canadien a réclamé le gardien tchèque Jakub Dobes qui a passé la dernière saison avec les Lancers d’Omaha dans la USHL, terminant avec une fiche de 26-16-3, un pourcentage d’arrêts de 0,908 (3e dans la ligue) et une moyenne de buts alloués de 2,48 (5e).

Lucas Mercuri

Centre | Buccaneers de Des Moines (USHL)

- 159e choix au total par les Hurricanes de la Caroline

- Rang où le Canadien aurait pu le sélectionner : 136e

- Son choix : Jakub Dobes

- Statistiques en 2020-2021 : 36 points en 45 matchs

Le natif de LaSalle a quitté le Québec en 2018-2019 pour poursuivre son développement au sud de la frontière. Avec les Buccaneers de Des Moines dans la USHL, l’attaquant a récolté 36 points en 45 matchs. Là-bas, il évoluait avec un autre Montréalais exilé aux États-Unis, Matt Choupani, qui n’a pas trouvé preneur au dernier repêchage.

Rémi Poirier

Gardien | Olympiques de Gatineau (LHJMQ)

- 185e choix au total par les Stars de Dallas

- Rang où le Canadien aurait pu le sélectionner : 171e

- Son choix : Alexander Gordin

- Statistiques en 2020-2021 : Fiche de 14-10, moyenne de 2,63 et pourcentage d’arrêts de 0,908.

Rémi Poirier a fait partie des meilleurs gardiens de la LHJMQ la saison passée, terminant sixième pour le pourcentage d’arrêts et la moyenne de buts alloués dans le circuit Courteau. Considéré comme un «late», il pourrait faire le saut chez les pros l’an prochain, à 20 ans.

Louis Crevier

Défenseur | Saguenéens de Chicoutimi (LHJMQ)

- 188e choix au total par les Blackhawks de Chicago

- Rang où le Canadien aurait pu le sélectionner : 188e

- Son choix : échanger le choix aux Blackhawks

- Statistiques en 2020-2021 : 14 points en 26 matchs

Cette sélection avait grandement fait jaser au dernier repêchage. Pourquoi ? Parce que les Blackhawks de Chicago avaient transigé pour sélectionner Louis Crevier avec... le Canadien. Le colosse de 6 pi 8 po et 216 lb a poursuivi son impressionnante progression la saison dernière en s’imposant comme l’un des meilleurs défenseurs défensifs du circuit Courteau.

Devon Levi

Gardien de but | Université Northeastern (NCAA)

- 212e choix au total par les Panthers de la Floride

- Rang où le Canadien aurait pu le sélectionner : 188e

- Son choix : échanger le choix aux Blackhawks

Pendant qu’on discutait du choix de Louis Crevier par les Blackhawks avec un choix du Canadien, on oubliait qu’il y avait un autre Québécois au potentiel fort intéressant que le CH aurait pu prendre au 188e rang. Levi est sorti de l’ombre cette année en menant de main de maître Équipe Canada junior vers la conquête de la médaille d’argent. Blessé lors de ce tournoi, il n’a pas rejoué de la saison. Il joindra les rangs de l’Université Northeastern à l’automne.