Crédit : AFP

Golf

Tournoi AT&T Byron Nelson : Brillante performance de Sam Burns

Publié | Mis à jour

L’Américain Sam Burns a retranché 10 coups à la normale de 72 lors de la deuxième ronde du tournoi AT&T Byron Nelson, vendredi, à McKinney au Texas, pour s’emparer du premier rang du classement.

Après avoir calé quatre oiselets sur le neuf d’aller, Burns en a ajouté six autres à sa fiche en deuxième moitié de parcours pour remettre une carte de 62. Cette performance, la meilleure de sa carrière sur le circuit de la PGA, lui a permis de porter son cumulatif à 127 (-17) et de gagner six places.

Il devance par deux coups Alex Noren, qui a réussi une deuxième ronde de 64 (-8). Le Suédois a également livré un parcours sans faute, en plus de caler huit oiselets. Le Sud-Coréen K.H. Lee a grimpé au troisième rang après avoir réussi une deuxième ronde consécutive de 65 (-7). Avec un pointage de 130 (-14), il accuse trois coups de retard sur le meneur.

Comeneur après une ronde, l’Américain J.J. Spaun a glissé en cinquième place après avoir conclu la journée avec une carte de 69 (-3). Il est maintenant à cinq coups de la tête. Son compatriote Jordan Spieth est passé du premier au sixième rang au terme cette deuxième ronde, qu’il a bouclée avec un pointage de 70 (-2). Il accuse six coups de retard sur Burns.

Roger Sloan en hausse

Chez les Canadiens, Roger Sloan a grimpé au 12e rang en retranchant quatre coups à la normale. Avec un cumulatif de 134 (-10), l’Albertain est à sept coups du sommet.

Pour sa part, Michael Gligic n’a pas été en mesure de maintenir la cadence qu’il a établie en première ronde, alors qu’il avait signé une carte de 65 (-7). Cette fois-ci, il a dû se contenter de la normale, ce qui l’a fait dégringoler du septième au 40e rang, à 10 frappes du meneur.

Dernier Canadien en lice, l’Ontarien David Hearn a subi le couperet.