Crédit : AFP

Indycar

COVID: l'IndyCar annule sa course prévue en juillet à Toronto

Publié | Mis à jour

La course d'IndyCar qui devait se dérouler dans les rues de Toronto en juillet a été annulée en raison de problèmes liés au Covid-19, a annoncé vendredi l'organisateur du championnat nord-américain de monoplaces.

C'est la deuxième année consécutive que la course Indy de Toronto, la seule qui devait se tenir hors des États-Unis en 2021, est annulée à cause de la pandémie de Covid-19. La non-tenue de cette course au Canada, prévue le 11 juillet, réduit le calendrier de la saison d'Indycar à 16 épreuves.

« Avoir ce vide pour une deuxième année consécutive est déchirant », a déclaré Mark Miles, président de Penske Entertainment Corporation, qui détient les droits du championnat. « Nos fans nous manquent profondément là-bas et nous leur demandons instamment de rester en sécurité pendant cette période sans précédent », a-t-il souligné.

L'édition 2021 de cette course, qui a débuté dans les rues de Toronto en 1986, a été rendue impossible par les restrictions sanitaires et de sécurité en cours dans la province de l'Ontario en raison de la pandémie.

L'Indycar a indiqué envisager « divers scénarios » pour son calendrier, qui comporte désormais un trou de cinq semaines entre l'épreuve du 4 juillet à Mid-Ohio et celle du 8 août à Nashville.

Le champion en titre néo-zélandais Scott Dixon, en quête d'une septième couronne, occupe la tête du classement avec 153 points contre 131 au Mexicain Pato O'Ward.

Dixon a remporté trois fois la course organisée à Toronto, la dernière fois en 2018. Le plus récent vainqueur de l'épreuve est le Français Simon Pagenaud, qui s'y est imposé en 2019.