Club de foot Montréal

CFM: Pas question de surpayer un vétéran en Europe

Publié | Mis à jour

Le directeur sportif du CF Montréal Olivier Renard ne cherche pas à dénicher un vétéran du soccer européen de haut niveau pour offrir du renfort temporaire à son club.

Bien qu’il dit recevoir plusieurs appels de la part d’agents de joueurs en fin de contrat, le Belge n’explore pas cette voie à l’heure actuelle.  

«De gros investissements pour des joueurs en fin de carrière, ce n’est normalement pas le chemin que j’aime suivre. Mais on ne sait jamais», a-t-il répondu à un partisan lors du segment Dans l’œil du Renard, samedi, à TVA Sports.

Ci-dessus, le directeur sportif du CF Montréal Olivier Renard répond aux questions des partisans.  

Effectivement, Renard a plutôt préféré construire un jeune noyau de joueurs dynamiques. En revanche, certains ne verront pas beaucoup de terrain.

Comment entend-il maintenir une harmonie dans l’effectif?

«Le temps de jeu se créera selon les entraînements et la progression des joueurs. C’est au personnel de miser sur une bonne chimie entre les joueurs et décider du temps de repos.

«J’ai essayé de créer un groupe plus large sur le plan de la qualité. C’est au personnel d’en faire la meilleure gestion possible.»