Crédit : Photo d'archives, AFP

NFL

L’eau bout entre Aaron Rodgers et les Packers

Publié | Mis à jour

La dispute entre Aaron Rodgers et les Packers de Green Bay a continué de prendre de l’ampleur, vendredi, à un tel point que l’athlète pourrait quitter le monde du football.

Selon le réseau NFL Network, l’homme de 37 ans considèrerait de prendre sa retraite si jamais les Packers ne l’échangeaient pas avant le début de la prochaine saison.

Le pivot aurait aussi indiqué qu’il ne se présenterait pas à Green Bay si l’équipe retenait ses services.

Le directeur général des Packers de Green Bay, Brian Gutekunst, s’est montré catégorique: il ne veut pas échanger le quart-arrière.

«Non, nous n’échangerons pas Aaron Rodgers, a-t-il clamé jeudi soir, après la tenue de la première ronde du repêchage 2021 de la NFL. Il est notre quart-arrière. Il est notre leader.»

Jeudi soir, en marge de l’encan, plusieurs médias ont affirmé que Rodgers aurait fait savoir à certains membres des Packers qu’il ne souhaitait pas revenir avec l’équipe.

Dans les dernières semaines, l’organisation souhaitait restructurer le pacte du pivot, ce qu’il aurait refusé de faire. Rodgers aurait préféré obtenir une prolongation de contrat. Les Packers lui auraient ensuite fait une offre qu’il a rejetée.

Dans la mire des 49ers?

Après la première ronde, Gutekunst a révélé qu’il avait brièvement discuté de la situation de Rodgers avec une autre équipe, sans toutefois identifier la formation.

Toujours selon le réseau américain, les 49ers de San Francisco, les Broncos de Denver et les Raiders de Las Vegas seraient les destinations de choix du joueur par excellence de la NFL en 2020.

Il semblerait que les «Niners» aient contacté les Packers avant de choisir le quart-arrière Trey Lance avec le troisième choix au total du repêchage. La formation de Green Bay aurait affirmé au club de la section Ouest de la Nationale que le pivot n’était pas disponible.

La saison dernière, Rodgers a obtenu 4299 verges de gains par la voie des airs et a réussi 48 passes de touché. Il a mené sa formation en éliminatoires pour une deuxième campagne consécutive et pour une 10e fois en 13 saisons depuis qu’il est le partant de l’équipe.