X

Crédit : Photo courtoisie, Ghyslain Bergeron / LHJMQ

LHJMQ

Remparts: un vol signé Thomas Sigouin

Publié | Mis à jour

Les Remparts ont encore connu des ennuis dans leur territoire mercredi, mais Thomas Sigouin s’est levé pour permettre à l’équipe de se sauver avec une victoire de 4-2 et prendre les devants 2-0 dans leur série face aux Voltigeurs de Drummondville.

Le gardien de 20 ans a réalisé 41 arrêts, dont plusieurs spectaculaires, pour frustrer les Voltigeurs.

• À lire aussi: Une défaite d’entrée pour l’Armada

« Ç’a été une bonne soirée. Des fois, tu as l’impression de voir la rondelle plus grosse et ce soir c’était ça », a exprimé celui qui a été, à juste titre, nommé la première étoile de la rencontre.

« Un gardien de but peut toujours faire une différence dans un match, c’est la beauté de la position, a renchéri Patrick Roy en connaissance de cause. Ce soir, il a été phénoménal du début à la fin et il a fait des arrêts-clés de la première à la troisième période. C’est un leader dans notre équipe, un gars en condition physique incroyable. Ce matin, il tenait absolument à aller sur la patinoire pour prendre des lancers. Ça démontre le type d’individu qu’il est, et on est chanceux de compter sur lui. Toute la saison, il a été notre joueur-clé et il a connu un fort match dans un moment très important pour nous. »

Du côté des Voltigeurs, on ne pouvait que reconnaître le brio du no 60 des Remparts. Toutefois, l’entraîneur-chef Steve Hartley était loin d’avoir une mine abattue lorsqu’il s’est présenté devant les médias par visioconférence.

« On a tout fait sauf marquer. On a mis des rondelles à maintes reprises dans le cercle du gardien, mais on a manqué d’opportunisme alors que de l’autre côté, je les ai trouvés très opportunistes. Chaque erreur qu’on semble faire dans cette série se retrouve dans notre filet. » 

« Après 130 minutes dans cette série, je pense qu’on a été la meilleure équipe. Le hockey est un sport juste et le vent va tourner de notre côté. »

ERREURS

Mardi, après le premier match de la série, Patrick Roy avait déploré les erreurs commises par son équipe en sortie de zone. 

Disons que le match de mercredi ne l’a probablement pas rassuré puisque les deux premiers buts des Voltigeurs ont été le résultat direct de bourdes en territoire défensif.

Sur le premier but, James Malatesta a remis la rondelle directement sur la palette de Charles-Antoine Dumont qui en a profité pour battre Thomas Sigouin d’un tir précis tandis que le second est venu du bâton de Tristan Roy en désavantage numérique après que Xavier Simoneau eut intercepté une passe ratée d’Evan Nause.

« Je suis encore mitigé. Je trouve qu’on fait de belles choses par moment, mais à d’autres, pour une quelconque raison, on remet la rondelle à l’adversaire. On a eu de la difficulté à sortir la rondelle de notre territoire, et c’est probablement un manque d’expérience de notre équipe. Chose certaine, il faudra être meilleurs si on veut gagner cette série. »

EN BREF

L’entraîneur adjoint Benoît Desrosiers était de retour derrière le banc des Remparts pour le match de mercredi, après avoir été retiré de façon préventive lors du match no 1. 

Desrosiers était en attente du résultat d’un test de COVID-19 qu’il pourrait avoir contractée d’une personne avec qui il a été en contact avant d’entrer dans l’environnement protégé de Drummondville. Victime d’une mise en échec à la tête lors du premier match de la série, Peter Amanatidis n’était pas en uniforme pour les Remparts mercredi, ce qui a permis à l’attaquant de 16 ans Gabriel Pelchat de faire ses débuts dans la LHJMQ. Le gaucher de 5 pi 5 po et 144 lb a été un choix de 13e ronde des Diables rouges lors du dernier repêchage.

Quant à l’assaillant d’Amantidis, Alexandre Lamarre, il a été suspendu pour deux rencontres. Il a purgé la première, mercredi.

Québec accueillera le reste des séries  

Bulle lhjmq
Crédit photo : Photo courtoisie, Jonathan Roy, LHJMQ

La LHJMQ a annoncé mercredi soir que la ville de Québec avait été sélectionnée pour accueillir le reste des séries éliminatoires.

C’est donc dire que les équipes du Québec qui sortiront gagnantes du premier tour convergeront vers la Vieille Capitale et c’est là que le champion de la coupe du Président sera couronné.

Le second tour mettra aux prises les six équipes gagnantes de la première ronde dans une série trois de cinq. Les trois vainqueurs de ces séries seront par la suite rejoints par l’équipe championne des Maritimes pour la demi-finale. Le circuit Courteau n’a toujours pas statué si cette ronde se déroulera sous le format trois de cinq ou quatre de sept.

Pour l’instant, on ne sait toujours pas si les représentants des médias ainsi que les recruteurs seront admis dans l’enceinte du Centre Vidéotron. En ce moment, ces deux groupes n’ont pas accès aux amphithéâtres de la LHJMQ en zone rouge. 

Les médias sont toutefois admis pour les matchs du Canadien de Montréal, au centre Bell, situé aussi en zone rouge. La LHJMQ attend toujours une réponse de la LHJMQ.

AILLEURS DANS LA LHJMQ

Les Olympiques de Gatineau étaient de retour à l’action mercredi après avoir été durement frappé par une importante éclosion de COVID-19 qui a touché 24 membres de l’organisation, dont 19 joueurs.

La troupe de Louis Robitaille n’a pas semblé trop affectée par cette longue pause, gagnant le premier match de leur série face à l’Armada de Blainville-Boisbriand au compte de 6-3. Mathieu Bizier et Antonin Verreault ont mené la charge en attaque avec un but et deux aides chacun. Zach Dean a quant à lui marqué une fois et ajouté une passe.

Dans les Maritimes, les Wildcats de Moncton ont défait le Titan d’Acadie-Bathurst 5 à 3 mercredi dans le quatrième match des deux équipes du tournoi à la ronde auquel participent aussi les Sea Dogs de Saint-Jean. Chacune des trois formations montre maintenant une fiche de deux victoires et deux défaites, avec deux matchs à disputer.