LNH

«Arrêtons avec les choses négatives» -Rod Brind’Amour

Publié | Mis à jour

Maintenant que ses Hurricanes de la Caroline ont obtenu leur billet pour les séries éliminatoires, l’entraîneur-chef Rod Brind’Amour souhaite se concentrer sur le positif afin de bien préparer ses troupes.

C’est en vertu d’une défaite de 4 à 3 en prolongation face aux Stars à Dallas, lundi, que les «Canes» se sont qualifiés. Il s’agissait d’une deuxième défaite de suite en prolongation et d’une quatrième en 10 sorties après les trois périodes réglementaires. Mais le pilote n’est pas dupe: le jeu à 3 contre 3 et les tirs de barrage n’existent pas en séries.

Ci-dessus, voyez le point de presse de Rod Brind'Amour, mardi.

«Il nous reste huit matchs, et nous sommes en séries éliminatoires? C'est assez impressionnant, a lancé Brind’Amour en visioconférence après la partie. Arrêtons avec les choses négatives. Ce groupe a travaillé toute l'année. 

«Je sais que nous avons perdu le match en prolongation. Nous avons perdu la partie concours de talents. Nous avons creusé, obtenu un point et sommes entrés en séries. Nous n'avons pas terminé.»

Cela dit, Brind’Amour ne cessera pas pour autant de marteler ce qui lui tient à cœur : la constance. Et malgré la défaite, il a bien apprécié l’effort des troupes, lundi, qui ont effacé un déficit de deux buts, et un autre d’un filet, pour grappiller un point.

Avec huit parties à jouer, dont une qui doit avoir lieu mardi soir à Dallas encore une fois, les Hurricanes ont comme mission de conserver le premier rang de la section Centrale, devant les Panthers de la Floride et le Lightning de Tampa Bay.

«C’est important d’être constants et cohérents année après année. C'est ce que nous essayons d'être, et nous y arrivons, de toute évidence. Cela en dit long sur l'organisation et les joueurs que nous avons. Nous avons un groupe formidable. [Mais] nous ne sommes pas satisfaits. Nous avons un objectif en tête. Nous sommes tous sur la même longueur d'onde.»