Canadiens de Montréal

Cole Caufield: «J'ai aimé ce qu'il a fait»

Publié | Mis à jour

Dominique Ducharme avait affirmé que Cole Caufield serait bien entouré en confirmant qu’il disputerait le premier match de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH). L’entraîneur du Canadien n’avait pas menti.

Pour son baptême, la recrue patrouillait l’aile droite du premier trio en compagnie de Tomas Tatar et de Phillip Danault. L’échantillon est mince, mais l’attaquant de 20 ans a paru bien à son aise face aux Flames de Calgary.

• À lire aussi: À VOIR | Un 25e but pour Toffoli!

• À lire aussi: «Price et Weber n’aident pas sa cause»

On savait qu’il avait une dégaine rapide et une capacité de décocher un tir menaçant d’à peu près tous les angles. Des qualités qui se perdent rarement d’un niveau à l’autre.

Toutefois, ce qui fait souvent la différence dans la LNH, ce sont les petits détails : les sorties de zone, les passes coupées, les replis défensifs, savoir défendre son territoire.

De ce côté, ce ne fut pas parfait, mais pour une première expérience, c’était grandement satisfaisant.

«J’ai aimé ce qu’il a fait. Il a joué de la bonne façon. Il a presque surpris le gardien. Ensuite, il a créé un retour pour Phil Danault, a souligné Ducharme. C’est plaisant de voir un jeune arriver avec de l’énergie comme ça.»

Ne partons toutefois pas en peur. Laissons-lui le temps de bien apprivoiser son nouvel environnement.

Coup d’assommoir  

De l’énergie, on a bien cru que le Canadien allait en manquer en deuxième période. Pour une rare fois au cours des derniers matchs, les Montréalais ont amorcé le match en force. Mais comme c’est trop souvent le cas, le but égalisateur de l’adversaire a eu l’effet d’un coup d’assommoir.

Après 40 minutes de jeu, le Canadien avait décoché 14 tirs, mais Tyler Toffoli, sur la séquence menant à son but, avait été, jusque-là, pratiquement le seul attaquant du Tricolore à s’approcher de Jacob Markstrom.

«Notre début de deuxième période a été difficile, mais j’ai aimé la façon dont on a passé à travers cette tempête-là», s’est réjoui Ducharme.

Une avance mieux gérée  

Quand on sait que la saison est sur le point de tenir qu’à un fil, la pression de gérer une mince avance d’un but atteint un autre niveau. Les hommes de Ducharme ne se sont pas laissé étouffer. Ils ont manoeuvré adéquatement dans ce méandre évitant les risques, mais s’assurant également de ne pas devenir trop passif.

«Ce que j’ai aimé le plus, c’est la façon dont on a géré le match. On a enlevé beaucoup d’erreurs mentales et d’exécution. Plus le match avançait, meilleur on était. C’est de cette façon qu’on veut gagner les troisièmes périodes», a louangé Ducharme.

«On en avait parlé. Parfois, c’est mental. Tu te consacres trop à la défense. Ce soir [lundi], nous avons continué à appliquer de la pression. Nous avons très bien joué en territoire neutre. La majorité du temps, nous prenions la bonne décision avec la rondelle», a-t-il ajouté.

Point de presse de Shea Weber:

Point de presse de Tyler Toffoli:

Point de presse de Cole Caufield: