Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Sentiment de déjà-vu chez le Rocket

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Après une journée de congé, le Rocket de Laval a tenu lundi la première de nombreuses séances d’entraînement avant son prochain match, qui aura lieu seulement le 4 mai au Centre Bell.

Ainsi, la formation sera neuf jours sans jouer. Le scénario n’est toutefois pas déstabilisant pour le club-école du Canadien de Montréal, qui a déjà connu un congé forcé de 10 jours, du 11 au 20 avril, en raison du report de deux parties contre les Marlies de Toronto, touchés par la COVID-19.

L’entraîneur-chef Joël Bouchard sait donc à quoi s’attendre, et avec l’aide de ses adjoints, il compte bien mettre en place un plan d’attaque pour préparer ses joueurs en vue du dernier droit de la saison.

«Nous ferons quelques ajustements cette fois, a dit Bouchard en vidéoconférence, lundi. La dernière fois, nous étions censés jouer des matchs et ça n’a pas été le cas. Cette fois, c’est prévu un peu. Alors nous allons prévoir avec les gars.»

Comme il l’a déjà fait plusieurs fois cette saison, le pilote a vanté l’attitude de ses joueurs au cours d’une saison marquée au fer rouge par la pandémie de COVID-19.

«Les gars ont un bon état d’esprit. J’ai vraiment aimé ce que nous avons fait aujourd’hui. Ce n’est pas facile évidemment, tu joues et tu es ensuite plusieurs jours sans jouer. Nous n’allons pas aller sur la glace tous les jours, mais quand ce sera le cas, nous voulons accomplir quelque chose. Nous allons faire jouer les gars, peu importe la façon.»

Des changements au calendrier

La Ligue américaine de hockey (LAH) a par ailleurs annoncé lundi de nouvelles dates pour les deux duels entre le Rocket et les Marlies reportés plus tôt ce mois-ci.

Les deux parties, qui devaient initialement avoir lieu les 15 et 18 avril derniers au Centre Bell, se dérouleront finalement les 14 et 17 mai.

Trois autres matchs ont également été touchés afin d’ajuster le calendrier en conséquence. Ainsi, les rencontres face aux Senators de Belleville et aux Marlies, prévues respectivement les 8 et 13 mai, ont toutes deux été devancées d’une journée.

Un autre duel contre les Marlies, le 15 mai, a été repoussé de deux heures. La mise au jeu initiale se déroulera à 15 h.

Conséquemment, le Rocket disputera six de ses sept derniers matchs contre les Marlies au cours d’une séquence de 14 jours.

«La réalité est que nous sommes prêts pour tout. Tout le monde tente de faire de son mieux cette saison. Il s’agira de prendre soin de nous. Mais nous nous attendions à vivre ce genre de chose. Nous nous attendions à voir la même équipe pour un moment. Nous sommes chanceux d’avoir la section Nord. Il y a des matchs serrés.»