LNH

Les Penguins au sommet dans l'Est

Publié | Mis à jour

Tristan Jarry a réalisé 30 arrêts dans un gain de 1 à 0 face aux Bruins de Boston et les Penguins se sont emparés du premier rang de la section Est, dimanche à Pittsburgh.

Il s’agit d’un premier jeu blanc cette saison pour le gardien canadien de 25 ans et d’un sixième en carrière. Son équipe n’a pas perdu en temps réglementaire depuis le 6 avril lorsqu’il est devant la cage. 

«Ils ont été formidables, a dit Jarry en parlant de ses coéquipiers lors des conférences de presse qui ont suivi l’affrontement. Dans les derniers matchs, ils ont fait un excellent boulot devant moi. Notre défense domine. Nous jouons de la bonne défensive, ce qui nous permet d’obtenir des chances de marquer.»

La recrue Jeremy Swayman n’a pas grand-chose à se reprocher, lui qui amorçait une septième partie en carrière devant le filet des Bruins. Étant mis à l’épreuve à 29 reprises, il n’a cédé qu’une fois, lorsque Jake Guentzel a touché la cible en troisième période. Il ne s’agissait que d’un deuxième revers pour le jeune homme masqué.

«Je pense que le plus important c’est de tirer du positif chaque jour. Je crois que notre groupe de leaders fait un très bon travail par rapport à ça, a indiqué Swayman. Même quand nous perdions par un but, les gars poussaient toujours et étaient prêts pour leur prochain passage sur la glace. Nous allons retirer les points positifs de ce match et aller de l’avant.»

La troupe de Mike Sullivan a ainsi remporté ses quatre dernières sorties et montre maintenant une fiche de 32-14-3 bonne pour 67 points, soit un de plus que les Capitals de Washington, qui ont toutefois un match en main.

«Ce fut un match chaudement disputé, a analysé Sullivan. Il n’y avait pas beaucoup d’espace. [...] Ça ressemblait aux séries éliminatoires. C’était un duel à bas pointage.»

«Je pense que c’est bien pour notre équipe de participer à ce type de match, a ajouté le pilote. Avant le match, j’ai dit aux gars que nous devions trouver un moyen d’être confortable dans un match à bas pointage.»

Pour leur part, les Bruins ont subi une deuxième défaite consécutive après avoir gagné six rencontres de suite.

«Les gens croient qu’un match qui se termine 1 à 0 n’est pas intéressant. Ce sont pourtant de bons matchs. Les deux clubs devaient travailler pour chaque pouce de glace. Croyez-moi, j’avais le meilleur billet dans l’amphithéâtre», a exprimé l’entraîneur-chef des Bruins Bruce Cassidy.

Les deux clubs se retrouveront mardi, au PPG Paints Arena.