Crédit : AFP

LNH

Les Canucks n’ont pas dit leur dernier mot

Publié | Mis à jour

Si le Canadien de Montréal est incapable d’assurer sa qualification en séries éliminatoires d’ici là, les trois rencontres prévues entre les Flames de Calgary et les Canucks de Vancouver durant la dernière semaine du calendrier régulier risquent de déterminer l’équipe qui finira quatrième dans la section Nord.

Effectivement, en raison des transformations forcées par la COVID-19 ayant frappé les rangs des Canucks, ceux-ci se mesureront à leurs rivaux du sud albertain quatre fois dans leurs cinq derniers affrontements de la campagne, incluant les trois qui concluront leur saison, les 16, 18 et 19 mai. Avec un retard de huit points et cinq parties en main sur le Tricolore, la troupe de l’entraîneur-chef Travis Green devra aussi espérer des ennuis dans le camp des Flames, cinquièmes avec 45 points, quatre de moins que Montréal.

En vertu de trois victoires en quatre sorties depuis leur long repos relié au coronavirus, les Canucks peuvent surtout remercier leur gardien d’expérience Braden Holtby, qui a repris vie après avoir éprouvé des ennuis plus tôt dans la campagne. D’ailleurs, il a obtenu les trois gains des siens, dont celui de 4 à 2 aux dépens des Sénateurs d’Ottawa, samedi. Pendant ce temps, son coéquipier Thatcher Demko a subi une défaite de 3 à 0 contre les mêmes rivaux, jeudi.

«Ce sera continuellement trois matchs en quatre soirs pour le reste de l’année, a mentionné Holtby au site The Athletic. Il s’agira d’une lutte sans arrêt et d’un défi pour nous.»

«Chaque match est une question de vie ou de mort. Vous devez vous donner la meilleure chance possible, a ajouté l’attaquant J.T. Miller selon des propos repris par le réseau Sportsnet. Certes, nous avons des parties en main, ce qui pourrait être la clé pour nous. Nous devons continuer, prendre une rencontre à la fois et gagner.»

Tous devront contribuer

Avec l’absence d’Elias Pettersson qui se prolonge, la formation de la Colombie-Britannique devront compter sur la contribution de chaque élément pour poursuivre sa remontée. Heureusement, quelques-uns ont saisi le message. Entre autres, Bo Horvat a récolté cinq points après la pause, tandis que le défenseur Quinn Hughes a totalisé 32 points en 41 rencontres jusqu’ici.

Maintenant, la semaine actuelle ne sera pas de tout repos pour le club qui se dirigera en Ontario pour deux autres rendez-vous avec les «Sens», lundi et mercredi, et autant avec les Maple Leafs de Toronto, meneurs de la division, jeudi et samedi.