Crédit : Dany Germain

LHJMQ

Jakob Pelletier veut la coupe du Président et rien d’autre

Publié | Mis à jour

Portant cette année l’uniforme du meilleur club québécois de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Jakob Pelletier compte bien soulever la coupe du Président et éviter une défaite en finale comme il a vécu avec le Canada au Championnat du monde de hockey junior.

L’actuel porte-couleurs des Foreurs de Val-d’Or a été acquis des Wildcats de Moncton au mois de juin dernier. Il a totalisé 13 buts et 43 points en 28 parties en Abitibi-Témiscamingue, en plus d’ajouter trois filets et sept points en autant de matchs au Mondial, malgré une défaite en finale face aux Américains.

Disputant ses derniers matchs juniors avant de passer chez les professionnels, l’athlète de 20 ans espère maintenant clore ce chapitre de sa vie avec un titre.

«La finale que nous avons perdue contre les États-Unis, elle est encore fraîche dans ma mémoire et ça pique encore. Donc, je suis pompé et prêt à gagner un championnat», a dit l’espoir des Flames au quotidien «Calgary Sun», samedi.

«Je ne perdrai pas deux championnats en un an; je suis un peu excité pour les séries éliminatoires, bien sûr. Je suis prêt à faire une longue route en séries.»

Ajustements

Malgré une fiche de 29-3-4 en saison régulière, les Foreurs devront s’adapter et construire une chimie au fur et à mesure que leur parcours se prolongera. L’organisation, souhaitant frapper un grand coup cette année malgré l’annulation de la Coupe Memorial, a acquis plusieurs joueurs en cours de route.

Ainsi, Nathan Légaré, Jordan Spence et Samuel Poulin ont grossi les rangs du club et en ont forcément changé le visage. Mais Pelletier estime que les ajustements ont déjà été apportés.

«Avec tous les nouveaux gars que nous avons, toutes les super-vedettes que nous avons dans notre équipe, il y avait quelques ajustements à faire. Je pense que les gars ont été formidables. Il n'y a pas de gars plus importants que les autres. Et je pense que nous avons fait un grand pas en avant à quelques semaines de la fin de saison. Nous jouions du bon hockey, mais pas aussi bien que nous le voulions. Donc, faire un grand pas en avant et atteindre les objectifs que nous voulions, c'était assez important pour nous avant les séries éliminatoires.»

Et il estime que son expérience au Mondial, malgré la défaite, sera bénéfique pour les Foreurs.

«Jouer avec les meilleurs joueurs du monde pendant un mois et pouvoir représenter mon pays, c’était énorme pour moi. C'était un rêve et juste avec ça, je ramène beaucoup de bonnes habitudes et un bagage [d’expérience]. Donc, je pense être un joueur plus complet. Je pense que ça m'a aidé beaucoup à coup sûr.»