Crédit : AFP

Baseball - MLB

Les Cubs frappent tôt au Wrigley Field

Publié | Mis à jour

C’était déjà 10 à 0 après deux manches. Les Cubs l’ont finalement emporté par le pointage de 15 à 2 face aux Brewers de Milwaukee, vendredi après-midi, au Wrigley Field de Chicago.

Dès la première manche, les Cubs ont explosé avec six points. Le voltigeur Jake Marisnick a été au coeur de la poussée en frappant un double, alors que les sentiers étaient tous occupés. Le rapide Jayson Heyward, qui était alors au premier coussin, a filé jusqu’au marbre, précédé par Javier Baez et David Bote.

Marisnick, qui a complété la rencontre avec cinq points produits, a une nouvelle fois poussé Heyward à la plaque payante lors du tour au bâton suivant, dans une manche de quatre points pour les locaux. Un circuit en solo de Marisnick, en quatrième manche, a également ponctué sa journée.

Kris Bryant en est un autre qui s’est signalé pour les Cubs, avec trois coups sûrs en quatre présences au bâton. Il a ainsi haussé sa moyenne à ,313 depuis le début de la saison.

Profitant d’une bonne avance des siens, le partant des Cubs Kyle Hendricks (1-2) a cédé deux points aux Brewers en six manches. Kolten Wong et Billy McKinney ont frappé successivement la longue balle à ses dépens, en début de sixième.

La journée a été beaucoup plus ardue pour Brett Anderson (2-2), des Brewers, qui n’a effectué qu’un retrait et alloué trois points avant de céder sa place au monticule à Josh Lindblom. Ce dernier a pour sa part permis huit points, tous mérités, en trois manches et deux tiers.

Dans le rétroviseur des Brewers

En dépit de cette gênante défaite, les Brewers demeurent au sommet de la section Centrale de la Nationale avec un dossier de 11-8. Les Cubs (10-9) viennent toutefois les chauffer à la suite d’une quatrième victoire consécutive, eux qui avaient balayé une série de trois rencontres face aux Mets de New York plus tôt cette semaine.

Les Brewers et les Cubs doivent s’affronter à nouveau au Wrigley Field, samedi et dimanche. La formation de Milwaukee, qui comptera notamment sur le lanceur dominicain Freddy Peralta pour entamer le match de samedi, devrait logiquement donner plus de fil à retordre aux Cubs, cette fois.