Crédit : AFP

F1

Max Verstappen l'emporte sans trop de misère

Publié | Mis à jour

Le Néerlandais Max Verstappen a doublé Lewis Hamilton dès le départ, évitant ensuite les pièges d’une piste détrempée pour remporter le Grand Prix de Formule 1 d’Émilie-Romagne, dimanche, à Imola. 

Lors d’une course marquée par plusieurs sorties de piste, Verstappen et Hamilton (Mercedes) se sont livré un bon duel en première partie d'épreuve. Le gagnant a ensuite profité d’une erreur du Britannique pour signer aisément une 11e victoire en carrière.

• À lire aussi: F1 : Lance Stroll apprécie le circuit d’Imola

Plus loin, le Québécois Lance Stroll a connu un excellent départ, grimpant de trois positions rapidement, pour finalement terminer en septième place après avoir pris le départ du 10e échelon à bord de son Aston Martin.

Drapeau rouge 

Luttant avec Hamilton pour la victoire, Verstappen a reçu un coup de main de son rival lorsque celui-ci s’est lui-même sorti de l’équation avec une sortie de piste en dépassant des retardataires. Il est toutefois parvenu à s’extirper de la zone d’échappement de gravier à reculons.

Le septuple champion du monde, qui occupait la deuxième place à ce moment, a glissé en neuvième position, à un tour de retard. 

Il a toutefois été sauvé par un drapeau rouge, survenu en raison d’un violent accident entre Valtteri Bottas (Mercedes) et George Russell (Williams). Il est ainsi revenu à quelques longueurs de voiture du meneur.

Il a ensuite effectué plusieurs dépassements pour retrouver la deuxième place, non sans accuser un retard de 22 secondes sur le vainqueur du jour au fil d’arrivée. Lando Norris (McLaren) a terminé troisième pour monter une deuxième fois sur le podium en carrière.

Des ennuis... avant le départ 

Stroll, pour sa part, a bien failli ne pas pouvoir prendre le départ, ses freins prenant feu au moment où il se dirigeait sur la grille de départ. Les mécaniciens ont toutefois été en mesure de réparer le tout avant le départ.

«C'était très amusant avec une course passionnante, a commencé par dire Stroll selon un communiqué d’Aston Martin. Nous avons marqué des points importants et je me suis vraiment amusé. La météo a rendu les choses un peu intéressantes et nous en avons profité. Tout le mérite revient à l’équipe sur la grille qui a réparé ma voiture après un problème de frein.»

Il a ainsi récolté six points, non sans devoir gérer quelques ennuis avec ses rapports de transmission. Il grimpe du même coup au neuvième rang du classement des pilotes avec sept points.

«Nous avons également surmonté un problème de changements de vitesses, qui nous a coûté du temps au tour, mais nous avons réussi à tenir jusqu'au bout. C'était un après-midi très chargé, donc je suis vraiment heureux d'avoir marqué six points. La voiture était bien équilibrée ce week-end, mais nous avons encore du travail à faire pour rattraper les équipes devant nous.»

Son coéquipier Sebastian Vettel a été moins chanceux, lui qui a dû s’élancer de la ligne des puits. Il roulait en 14e place avec deux tours à faire lorsqu’il a abandonné en raison d’un ennui de transmission. Il est toujours en quête d’un premier point avec sa nouvelle équipe.

Le cirque de la F1 se rendra maintenant au Portugal, où aura lieu le prochain GP dans deux semaines.