Crédit : Chantal Poirier / JdeM

Balados

«Il ne faut pas brûler les étapes» - Junior Lessard

Publié | Mis à jour

Cole Caufield est un phénomène tout à fait unique. Toutefois, s’il y en a un qui peut réussir à se mettre dans sa peau, c’est Junior Lessard.

Lessard est encore à ce jour le seul joueur Québécois à avoir remporté le trophée Hobey Baker, remis au joueur par excellence de la NCAA, alors qu’il s’alignait avec l’Université du Minnesota. 17 ans après Lessard, c’était au tour de Caufiled, la semaine dernière, d’être le récipiendaire du trophée.    

De passage au balado La Dose mercredi, Lessard a expliqué son point de vue quant au développement de l’espoir des Canadiens et de l’adaptation entre le NCAA, la Ligue américaine et la Ligue nationale de hockey. 

À son avis, le style de jeu et le calibre de la NCAA ont avantagé un marqueur naturel comme Caufield. Puis, même s’il a bien paru à ses débuts avec le Rocket de Laval dans la LAH, il serait plus prudent de laisser Caufield entre les mains de Joël Bouchard le plus longtemps possible, selon Lessard : « Il ne faut pas brûler les étapes. C’est un autre style de jeu, c’est de l’ajustement. C’est une vie différente. »

Écoutez l’entrevue avec Junior Lessard dans le document ci-dessus.