Crédit : AFP

NBA

Un match à la fois pour les Raptors

Publié | Mis à jour

En gardant la majorité de ses vedettes lors de la date limite des transactions, dont Kyle Lowry, les Raptors de Toronto ont envoyé le message qu’ils n’étaient pas prêts à faire une croix sur les séries éliminatoires.

Si les performances de l’équipe sont plus encourageantes au mois d’avril qu’au mois de mars, quand la troupe de Nick Nurse avait subi 13 défaites en 14 matchs, rien n’est encore parfait, comme l’a démontré la défaite de 102 à 96 contre les Knicks de New York, dimanche.

La seule formation canadienne avait commencé le match très lentement, tirant même de l’arrière par 18 points au troisième quart. Puis, une poussée en fin de match a rapidement été gâchée par quelques jeux ratés.

Il reste 18 matchs à la saison des Raptors et ces derniers occupent le 11e rang dans l’Association de l’Est. Ils ont un retard de deux matchs sur les Bulls de Chicago, en 10e position, ce qui leur permettrait de jouer dans une «mini-série» afin d’obtenir une place en séries éliminatoires.

«On doit le prendre un match à la fois. On ne peut pas regarder trop loin devant nous, de dire Lowry, après la plus récente défaite des siens. Nous sommes dans une situation dans laquelle nous n’avons jamais été auparavant. Nous n’avons jamais eu à nous battre et il y a encore des joueurs qui doivent se développer.»

Les Raptors auront la chance de remonter la pente dès mardi, alors qu’ils entameront une série de cinq matchs au Amalie Arena, à Tampa, en commençant avec les Hawks d’Atlanta.

Un retour qui fera du bien

Lowry était de retour pour son équipe après avoir raté six matchs en raison d’une infection à un orteil. Il a été aux prises avec ce problème durant une majeure partie de la saison.

«C’était une infection. J’ai joué malgré tout et ça l’a fini par partir, mais c’est revenu. Ça n’a pas totalement guéri et il restait un peu d’infection, alors on a décidé que j’aurais besoin d’un peu de repos pour laisser le tout guérir. Ce n’était pas une blessure, c’était juste un truc bizarre dont je devais m’occuper.»

Si les Raptors souhaitent être des éliminatoires, leur meneur de jeu devra être leur guide, en compagnie de Pascal Siakam et Fred VanVleet.

VanVleet est toujours incommodé par une blessure et lorsqu’il sera prêt à retourner sur le parquet, il devra purger une suspension d’un match pour les événements qui ont eu lieu lors du match contre les Lakers de Los Angeles, le 6 mars.

Toutefois, la combinaison de Lowry et Siakam a démontré de belles choses, dimanche, avec des performances respectives de 19 et 16 points.