Crédit : Photo d'archives, AFP

MLS

La MLS reprend son élan

Publié | Mis à jour

La Major League Soccer (MLS) fêtait son 25e anniversaire en 2020 et on peut dire que le circuit n’a pas connu l’année qu’il aurait voulue.

«Notre "momentum" a été freiné l’an passé en raison de la pandémie, mais nous sommes en train de le récupérer et je suis optimiste de voir des partisans en grande quantité dans les gradins», a mentionné le commissaire Don Garber lors d’une causerie virtuelle lundi midi.

On peut dire que la 26e saison de la ligue s’annonce plus heureuse avec l’arrivée d’Austin, mais aussi l’inauguration de deux nouveaux stades à Columbus et Cincinnati.

«Nous avons bâti notre ligue brique par brique. Je me rappelle mon premier match à Meadowlands et le premier stade pour le soccer a été inauguré à Columbus en 1998.»

Bonne addition

Garber a été généreux quand est venu le temps de lancer des fleurs à la direction de l’Austin FC dont le groupe de propriétaires inclut l’acteur Matthew McConaughey.

«Ça faisait des années qu’on visait Austin, j’ai eu ma première rencontre avec le maire il y a 10 ans.»

«C’est une ville en pleine ascension qui se marie bien à une ligue qui suit la même tangente et nous sommes les premiers à nous y établir.»

Le commissaire a surtout été épaté par la quantité de travail abattue depuis un an dans un contexte difficile.

«Ils ont créé une marque forte dans une ville qui n’avait pas une grande histoire sur le plan du soccer. Ils ont été en mesure de trouver un bon commanditaire et plus de vendre 15 000 billets de saison en pleine pandémie.»

Jeunesse

On a souvent perçu la MLS comme un circuit où les vétérans des ligues européennes venaient prendre une sorte de préretraite. Et selon Garber, ce n’est plus vrai du tout.

«On a beaucoup parlé des vedettes qu’on amenait au fil des années, mais l’accent est maintenant mis sur la jeunesse. La ligue n’a jamais été aussi jeune que cette année.»

«De plus, les clubs investissent massivement afin de développer leurs académies et je crois que le meilleur est encore à venir avec le projet MLS Next où les jeunes joueurs de toutes les académies vont s’affronter.»

Cette nouvelle mentalité fait en sorte que les clubs européens commencent à regarder plus sérieusement les jeunes joueurs qui se développent en MLS.

«Depuis plusieurs années, on croit qu’il faut avoir un équilibre entre vendre et acheter et jusqu’à maintenant, on était surtout une ligue d’acheteurs», a reconnu Garber.

Depuis le transfert important d’Alphonso Davies des Whitecaps de Vancouver vers le Bayern Munich, la tendance s’est accélérée et il se pourrait bien que ce ne soit qu’un début.